Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre

En Suisse les expérimentations sur les animaux ont augmenté

suisse experimentations animales vivisection

L’Office vétérinaire fédérale (OVF) suisse estime qu’en 2010, 761 675 animaux ont été utilisés dans le cadre d’expérimentations, soit  près de 8% de plus qu’en 2009 (ce qui représente 55 571 animaux), dévoile la Tribune de Genève.

Ces vivisections ont été pratiquées à plus de 70% sur des rongeurs ou de petits mammifères.

Lapins, cobayes, hamsters…

Il a été dévoilé que 74% des animaux utilisés lors des expérimentations en 2009 étaient des rongeurs ou des petits mammifères tels que des lapins, des cochons d’inde, des hamsters, des rats ou encore des souris.

Le reste était des oiseaux (volailles), des poissons, des animaux domestiques, des amphibiens et des primates.

Tests de cosmétiques

Pour la première fois depuis 1993, quelques animaux ont été utilisés afin de tester des produits cosmétiques : 4 rongeurs ont en effet permis d’homologuer des crèmes, du maquillage, etc.

Les volailles, elles, ont permis aux chercheurs de statuer sur les conditions de détention des animaux dans le cadre d’une production industrielle intensive.

Sur les 55 571 animaux concernés par ses vivisections, les deux cinquièmes ont été utilisés dans l’industrie, les Hautes écoles ou les hôpitaux.

Diminution des expériences dites « contraintes »

D’après l’OVF, les expérimentations ou les manipulations qui nécessitent de contraindre l’animal ont baissé de 14%.

Par contrainte, les chercheurs entendent notemment par là des tests effectués qui peuvent conduire à la mort sans euthanasie préalable (maladies infectieuses, par exemple).

La vivisection pratiquée et critiquée

En Suisse, la Ligue suisse contre la vivisection se bat depuis 1883 contre les expérimentations animales. Elle s’attache à faire reconnaître qu’au-delà de considérations éthiques, la vivisection ne se justifie pas scientifiquement.

De son côté le français Claude Reiss, ancien directeur de recherches au CNRS et actuel président de l'association Andidote-Europe, s’engage à dire que les tests effectués sur les animaux n’apportent pas de preuves fiables de la toxicité des substances chimiques.

D’après l’association dans une lettre à l’Union européenne, les effets secondaires des médicaments auraient tués 197 000 citoyens européens en 2008. Preuve selon elle que l’utilisation d’animaux pour prédire les effets des médicaments sur l’homme est inefficace.

Crédits photo : Doug Beckers - Flickr

12 commentaire(s)

Marieetfrancois a écrit:
il y a 5 ans
C'est vraiment une chose que je ne supporte pas...Imaginer ces pauvres petites betes enfermé sans amour utiliser pour des putains de creme...alors qu'on pourrai s'en passer !Quand les gens me disent "Y fau bien tester" je leur demande juste de regarder leurs animaux et de les imaginer maheureux ,a souffrir et pour beaucoup leur avis change ,bizarrement !!
Vous voulez tester sur les animaux ??Tester sur une boufonne qui porte de la fourrure !
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 5 ans
je me demande comment il peuvent faire des expérience sur des animaux qui n'on rien demander je trouve sa vraiment horrible il devrait avoir honte !!! les animaux de son pas des objets se sont de être vivants tout comme nous !!! il ne mérite pas sa vraiment je n'imagine même pas comme il doivent avoir peur la bas et surtout comment ses scientifiques si on peut encore apeller sa comme sa parce que se sont plutôt des monstre les mal traite sent aucune pitié ils pourrai faire des test sur d'autres chose que des animaux!! tout sa doit césser pour sauver des vie !!!!
Toutou_ a écrit:
il y a 5 ans
Oui vous aver tous réson !
Liloo10 a écrit:
il y a 5 ans
C ' est trés bien !!!
Love Animal a écrit:
il y a 5 ans
c affreux quand la justice va venir les punirs j'en ai mar !!!!!!!!!!!!!!!
Love Animals a écrit:
il y a 5 ans
je pense comme Jolyne
London a écrit:
il y a 5 ans
Toutes ces expériences ne riment à rien : nous ne sommes pas des lapins, ni des souris ou encore des cobbayes.
Il y a d'autres méthodes scientifiques comme utiliser la haute technologie pour tester tous ces produits chimiques.
Ils existent aussi des programmes informatiques très perfectionnés pour les apprentis-chirurgiens. De vrais scientifiques les utiliseraient. Nos scientitifques ne sont que de vulgaires laborantins en mal d'argent rapide.
C'est honteux et méprisable. Pour moi, ils ne sont que des pervers criminels.
Coco127 a écrit:
il y a 5 ans
pauvre betes il on rien demande;s est honteux tt sa, si on fait la méme chose au hommes il en diron koi
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 5 ans
C'est honteux de pratiquer des expériences sur les animaux. Et dire que je croyais que la Suisse était un pays censé... A l'eau !
Claudinette75 a écrit:
il y a 5 ans
C'est absolument inconcevable !!! Nous irons jusqu'au bout, partout pour contrer tout ça !!! Rejoignez-nous dans nos manifestations.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)