Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Des rats détectives dans la police néerlandaise

rat police

Derrick, Poirot, Magnum, Dupont et Dupond : voilà de bien drôles de noms pour des rats. Mais les rongeurs à qui ils ont été donnés les portent très bien. Pourquoi ? Parce qu'ils sont de véritables détectives, tout simplement !

Une grande première

A Rotterdam, aux Pays-Bas, des rats apprennent en effet à flairer la criminalité. Plus économiques que des chiens renifleurs, dont l'achat et la formation coûtent très cher, les rongeurs sont capables d'apprendre à identifier des odeurs, comme celles de certaines drogues, mais aussi de la poudre d'armes à feu.

"A notre connaissance, nous sommes les premiers au monde à former des rats afin de les utiliser dans des enquêtes policières" souligne Marl Wiebes, qui dirige le centre "innovation" de la police néerlandaise.

C'est avec des boules à thé, dont l'un contient des traces de poudre, que les rats sont entraînés. Les rongeurs sont récompensés par un clic sonore, et des graines de tournesol.

Cette capacité à détecter des traces de poudre s'avère très utile lorsque plusieurs personnes sont suspectées après un crime à l'arme à feu. Les tests en laboratoire sont chers et prennent du temps, tandis qu'un rat peut repérer l'odeur de la poudre en quelques secondes seulement.

Le rat et le chien se complètent

En plus de ne coûter qu'une dizaine d'euros chacun, les rats apprennent extrêmement vite. "Il leur faut à peine 10 à 15 jours pour apprendre à reconnaître une odeur particulière" affirme à l'AFP Monique Hamerslag, en charge de cet étonnant programme.

Celle-ci a mis au point ce projet après l'avoir développé dans sa thèse de fin d'études.  Son objectif : pouvoir faire appel à ses rats détectives dès 2014.

Mais attention, les rats n'ont pas que des avantages. Contrairement aux chiens qui peuvent effectuer des recherches n'importe où, qu'ils connaissent ou non l'endroit où ils sont envoyés, les rongeurs ont peur de s'aventurer dans des lieux inconnus.

"Le mieux, c'est d'amener l'odeur aux rats, et non l'inverse. Concrètement, cela implique de prélever des échantillons et de les amener là où nous gardons les rats" explique Monique Hamerslag. Et d'ajouter : "le rat ne remplacera jamais le chien, ils ont des qualités distinctes et se complètent".

Crédits photo : Flickr - Big Fat Rat

4 commentaire(s)

Sophia076 a écrit:
il y a 2 ans
trop fort
Thecoolcatfun a écrit:
il y a 3 ans
Complément d'enquête, Mdr, trop fort !
Cookitz a écrit:
il y a 3 ans
On aura tout vu :D
Toller a écrit:
il y a 3 ans
Ca pour être insolite!!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)