Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Troubles de la reproduction chez la chienne

Les affections de l'appareil reproducteur peuvent survenir à tout moment de la vie de la femelle :

Les mamelles

Vous devrez leur apporter un soin et une surveillance particuliers, notamment durant la période de lactation.

Affections des mamelles
Elles sont exceptionnelles chez les chiennes mais souvent très graves quand il s’agit de mammites gangréneuses. Le germe responsable est généralement un staphylocoque. La femelle est très abattue, elle a de la fièvre.

Cette affection intervient pratiquement exclusivement durant la lactation. En cas de gangrène, la mamelle devient noire et froide, un pus violet s’écoule et si aucun traitement n’est envisagé, la mort sera inéluctable.

Les tumeurs
Les tumeurs mammaires font partie des angoisses des maîtres. Elles peuvent intervenir à tout âge de la chienne mais surviennent plus fréquemment chez les femelles âgées. Elles apparaissent sous forme d’une petite boule. On ne peut pas juger de leur gravité au seul toucher.

Il faut les enlever et pratiquer leur analyse. Seule cette manipulation permettra de dire si la tumeur est cancéreuse ou non. En cas de cancer, une radio des poumons sera pratiquée pour déceler d’éventuelles métastases. Une chimiothérapie peut être mise en place après l’exérèse des tumeurs.

Les infections et inflammations de l’appareil reproducteur

Tous les organes génitaux sont très sensibles aux germes et la chienne n’a pas toujours une bonne hygiène.

Les vaginites
C’est une affection assez fréquente qui entraîne parfois une infécondité. La chienne présente des pertes vulvaires, elle se lèche sans cesse. Une mise sous antibiotiques peut être décidée par le vétérinaire. Ces affections se rencontrent souvent chez les très jeunes chiennes.

Les infections utérines
Elles sont caractérisées par des écoulements de pus au niveau de la vulve. La chienne est abattue et ne mange plus, elle boit énormément. L’utérus se remplit parfois de pus sans qu’il existe d’écoulement. Ces infections sont appelées métrites ou pyomètres et une intervention chirurgicale est souvent nécessaire car les antibiotiques peuvent ne pas suffire.

Elles peuvent faire suite à une mise bas, à un avortement, à un traitement contraceptif. Elles sont plus fréquentes chez les chiennes âgées. Une prise de sang montrant une augmentation importante des globules blancs permet de confirmer la suspicion de métrite.

Les tumeurs des organes génitaux

Les tumeurs de la vulve
Il est très difficile d’évaluer la gravité d’une tumeur sans l’enlever et l’analyser. On peut dire néanmoins que les tumeurs bénignes de la vulve sont souvent des tumeurs de graisse qui ressortent sous forme d’un morceau de muqueuse qu’il est facile d’opérer. Les tumeurs plus graves sont généralement ulcérées. Elles sont souvent visibles de l’extérieur mais n’entraînent aucun symptôme particulier.

Les tumeurs du vagin
Ce sont essentiellement les chiennes âgées qui présentent cette pathologie. Ces tumeurs sont rarement cancéreuses et les symptômes découlent surtout de la compression que la tumeur peut exercer sur la vessie. Les mictions sont parfois difficiles.

Les tumeurs de l’utérus
Les cancers de l’utérus chez les chiennes sont très rares. L’abdomen peut augmenter de volume et des saignements faisant penser à des chaleurs peuvent apparaître.

Les tumeurs de l’ovaire
Elles sont très fréquentes chez la chienne et modifient son comportement sexuel : prolongation des chaleurs, répétition des chaleurs… Les traitements en cas de tumeurs consistent en leur ablation.

Autres affections

L’eczéma de la vulve
Cette affection est très fréquente chez les jeunes chiennes, surtout lors des premières chaleurs. Les lésions deviennent rapidement purulentes à cause du léchage intensif de la femelle.

Le prolapsus du vagin
Ce phénomène est rare mais il est à connaître car très impressionnant. Le vagin se retourne à l’extérieur comme une chaussette. Cela peut être dû à l’interruption forcée d’un accouplement non désiré par le maître. Une mise bas difficile ou un effort intense d’expulsion en cas de constipation peuvent également conduire à cette anomalie.

La métrorragie
Ce sont des saignements de l’utérus qui interviennent en dehors des périodes de chaleurs. Ils peuvent entraîner des métrites. Une ablation peut être envisagée.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)