Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Toilettage du Golden Retriever

Le standard du Golden Retriever selon la FCI

Robe du Golden Retriever : lisse ou ondulée, avec des franges abondantes. Le sous-poil est serré et imperméable.

Couleur du Golden Retriever : n’importe quel ton doré ou crème. Il ne doit être ni rouge ni acajou. Le fait d’arborer quelques poils blancs sur la poitrine n’est pas pénalisant.

Caractéristiques et toilettage du Golden Retriever

Le Golden Retriever a gagné de nombreux admirateurs et est devenue aujourd’hui l’une des plus populaires. Tout en étant un chien moyen à grand (51-61 cm pour les mâles, 51-56 cm pour les femelles), grâce à sa noblesse et à son expression si douce, le Golden a réussi à atteindre la première place comme chien de compagnie, car il se comporte comme un membre à part entière du noyau familial. Il a beaucoup de qualités : entre autres il est beau, fidèle, équilibré et très intelligent.

En société, bien qu’il appartienne au groupe 8 (chiens rapporteurs, leveurs de gibier et chiens d’eau), il sait faire bien d’autres choses ; il est notamment remarquable comme chien de secours et chien guide d’aveugles.

L’entretien de la robe n’est pas une corvée pour le maître, car le brossage suffit. Il ne faut pas utiliser de cardes : elles seraient trop agressives et entraîneraient une desquamation excessive (des pellicules). En revanche, il est conseillé d’utiliser une brosse mixte : à soies naturelles et picots en Nylon, ou même des gants en caoutchouc. Il faudra brosser dans le sens du poil et à rebroussepoil pour éliminer le poil mort et les impuretés ; ainsi les bains pourront être espacés (tous les deux ou trois mois avec un shampooing neutre).

Si l’on souhaite préparer un Golden Retriever pour une exposition, le travail du professionnel est plus technique. Il faudra, avec un peigne très fin, ou des couteaux coat king, éliminer le sous-poil disséminé sur le corps : crâne, cou, dos, flancs, épaules, cuisses et gorge.

Avec des ciseaux sculpteurs, on éclaircira ensuite les oreilles en les laissant bien dessinées, les poils bien en place. L’excès de poil sur la gorge sera éliminé aux ciseaux crantés, qui assurent un fini naturel ; il faudra éliminer de la même façon le poil excédentaire du périnée et de la partie inférieure de la base de la queue, ce qui raccourcira la silhouette globale du spécimen. La queue devra être longue, et arriver à la pointe du jarret ; elle sera placée dans le prolongement du dos. On peignera les franges vers le sol, en retouchant les pointes en biais au besoin, avec des ciseaux plats de 8 pouces (le poil doit être plus long à la base et très court à la pointe).

Les franges des membres antérieurs peuvent être alignées, mais non abaissées ; pour cela il faudra tenir les pattes parallèlement au sol. Les franges qui vont de la pointe du jarret au sol doivent être retouchées mais pas complètement éliminées, pour que la charpente soit visible.

Les pieds doivent être parfaitement arrondis et compacts, les doigts ne doivent pas s’écarter. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une race de constitution robuste, harmonieuse et bien proportionnée, toutes qualités qu’un professionnel saura refléter. Pour donner de l’éclat et rehausser la couleur, on peut appliquer un finishing en aérosol.

 
Anna Gomez Ferran
  • Vice-présidente de l'Union des Toiletteurs Canins et Félins d'Espagne (UPFC) et enseignante en toilettage canin

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)