Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Toilettage du Berger écossais (Colley)

Le standard du Berger écossais (Colley) selon la FCI

Robe du Berger Ecossais: le poil épouse le contour du chien et est très dense ; le poil de couverture est droit et dur au toucher. Le sous-poil est doux, dense et serré, au point de cacher la peau. Sur le museau et la pointe des oreilles, le poil doit être court et lisse, plus abondant à la base de ces dernières. Les pattes avant sont pourvues de franges, et sur les pattes arrière les franges arrivent jusqu’au jarret, à partir duquel le poil devient lisse. Le poil de la queue est très abondant.

Couleur du Berger Ecossais : les trois couleurs reconnues sont zibeline et blanc, tricolore, et bleu merle.
- Zibeline : il peut être de toute tonalité, du doré clair à l’acajou intense ou zibeline avec des pointes charbonnées ; les couleurs paille clair ou crème sont à proscrire.
- Tricolore : le noir domine avec des taches feu vif aux extrémités et sur la tête. Les tons rouille sur le poil de couverture sont à proscrire.
- Bleu merle : majoritairement clair, bleu argent, éclaboussé de noir ; les taches feu intense sont recherchées, mais leur absence ne constitue pas un défaut ; il ne doit pas y avoir de tache noire trop grande. Les taches blanches sont correctes sur le collier (complet ou partiel), la poitrine, les pattes et les pieds, et à l’extrémité de la queue.

Caractéristiques et toilettage du Berger Ecossais

Le Berger écossais, ou Colley, est considéré comme l’une des plus belles et cela n’est pas étonnant eu égard à son image digne, sobre, jamais lourde ni grossière. Cela, associé au caractère affable de ce chien, en fait un animal idéal pour la vie en famille. Il est très sociable et adore surveiller un « troupeau » d’enfants.

Le manteau de ce Colley est caractéristique et soulève les commentaires admiratifs. On peut penser qu’il s’emmêle facilement et est difficile à entretenir de par sa longueur, mais rien n’est plus loin de la réalité, car un unique brossage hebdomadaire suffit à garder son équilibre à cette merveilleuse fourrure. En fonction du lieu de résidence du chien, il muera un ou deux fois par an. Sa robe n’a pas besoin d’être coupée : il suffit de la brosser avec une brosse à picots métalliques doux. Il ne faut jamais utiliser de cardes pour ce pelage, car elles casseraient le poil de couverture.

Pour le toilettage de cette race, il faut commencer par un bon brossage (c’est-à-dire méthodique, couche par couche pour traiter toute la densité), avec douceur, pour ne pas retirer le sous-poil qui donne du volume. Il convient de commencer par les parties basses de l’arrière train et de remonter. Sur la queue et la poitrine, cette opération doit être menée avec un très grand soin, car ce sont des régions où l’on veut un poil très long. Le cou et la poitrine se travaillent à rebrousse-poil pour mettre en valeur leur beauté.

Sur les régions à poil lisse ou court (museau, extrémité des oreilles, face antérieure des pattes avant et jarrets), on élimine le vieux poil avec un trimmer à dents courtes, pour en améliorer l’apparence et la couleur. Les pieds sont ovales et serrés : avec des ciseaux, on coupe les poils, souvent abondants, du contour et des coussinets. Il faut faire attention aux franges interdigitales, car si on les supprimait complètement le pied semblerait ouvert.

L’arrière des jarrets est retouché aux ciseaux plats pour souligner l’ossature et améliorer la finition. Vu de face, le spécimen ne doit pas présenter de pointes hérissées ; on peut légèrement retoucher le contour des oreilles.

On peut donner un bain tous les trois mois, avec un shampooing qui conservera au poil sa texture et lui donnera du volume. Si nécessaire, les produits secs, de grande qualité de nos jours, sont eux aussi parfaitement adaptés. Un cosmétique de finishing aidera à accentuer les couleurs et à garder le poil en bon état. Il existe une race très proche du Rough Collie, mais d’une taille inférieure : le Shetland (37 cm environ pour les mâles et 35,5 cm pour les femelles). Il ne s’agit pas d’un Colley nain, car il ne présente aucun symptôme de nanisme, mais les indications données pour le Berger écossais seront utiles pour son toilettage.

 
Anna Gomez Ferran
  • Vice-présidente de l'Union des Toiletteurs Canins et Félins d'Espagne (UPFC) et enseignante en toilettage canin

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)