Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Tiques et puces du chien : soins et traitements naturels

 

Les puces transmettent un ténia et leur salive est allergisante . Elles anémient votre chien si elles l’envahissent en trop grand nombre, et elles occasionnent des démangeaisons très désagréables. Il est évident que la prévention s’impose en traitant l’animal et son environnement

Les tiques, quant à elles, véhiculent deux maladies redoutables : la piroplasmose et la maladie de Lyme. Là encore, la prévention est de rigueur.

ensez tout d’abord à demander conseil à votre vétérinaire. Si vous habitez une zone fortement colonisée par les tiques, peut-être cela vaut-il la peine de faire vacciner votre chiot de manière préventive contre la piroplasmose et la maladie de Lyme. Toutefois, l’efficacité de ces vaccins n’est pas parfaite et ne doit pas faire oublier la protection contre les vecteurs de ces maladies.

Animal citadin

Si vous promenez votre chien uniquement en milieu urbain, les risques sont minimes car les tiques n’affectionnent pas beaucoup le bitume ou les jardins très entretenus. Toutefois, comme il vous faudra traiter votre animal contre les puces mieux vaut utiliser un antiparasitaire polyvalent et prendre ainsi le moins de risques possibles puisqu’il est prouvé que les tiques sont de plus en plus présentes, tout au long de l’année, sur le territoire français. Un produit liquide de type Phyto Anti-Tique et Puce (Phyto Compagnon) à base d’huiles essentielles sera tout à fait adapté. On dépose quelques gouttes en différents points le long de la colonne vertébrale.

Si vous emmenez parfois votre chien à la campagne, pensez à vaporiser en plus, avant la promenade, un produit de type Tiques et Puces Spécial Chiens (Verlina) lui aussi à base d’huiles essentielles. Vous le vaporiserez sur les pattes, l’encolure et les oreilles de votre compagnon s’il a les oreilles tombantes (en protégeant bien ses yeux et l’intérieur de ses oreilles lors de la vaporisation). Après chaque promenade à la campagne, inspection manuelle méticuleuse de chaque millimètre carré de votre compagnon suivie d’un brossage. Vaporisez également Tiques et Puces, Spécial Chiens de chez Verlina dans sa panière. Pensez aussi à vérifier le bas de vos pantalons avant de rentrer chez vous : des tiques peuvent s’y promener.

Animal vivant a la campagne

Si votre animal vit à la campagne, la situation est plus complexe. Elle peut même se compliquer très sérieusement si les tiques raffolent de votre chien.

Il est évident que les pipettes d’insecticide en vente chez le vétérinaire (à vider entre les omoplates et un peu sur la croupe) sont vraiment efficaces tant contre les puces que les tiques, à condition que vous changiez régulièrement de marque afin d’éviter les résistances et que vous respectiez bien le calendrier de traitement. Cependant, l’impact de ces pipettes sur la santé du chien n’est pas anodin. Mais la piroplasmose est une maladie très grave, voire mortelle, dont il faut absolument protéger votre compagnon. À vous de peser le pour et le contre.

En lieu et place de ces pipettes, il est possible d’utiliser un produit de type Phyto Anti-Tique et Puce (Phyto Compagnon) à base d’huiles essentielles, produit que l’on applique en différents points de la colonne vertébrale. Si votre chien attire les tiques, vous lui appliquerez ce produit toutes les semaines voire tous les 3 ou 4 jours.

Et pour plus de protection encore, pourquoi ne pas ajouter un dispositif de type tic-clip ? Cette médaille crée un champ vibratoire qui perturbe les tiques. Quelle que soit l’alternative choisie, je vous conseille de vaporiser régulièrement la panière de votre chien avec un produit de type Tiques et Puces, Spécial Chiens de chez Verlina.

Et surtout, après chaque promenade, inspection manuelle méticuleuse de chaque millimètre carré de votre compagnon suivie d’un brossage. Pensez là encore à vérifier le bas de vos pantalons avant de rentrer chez vous : des tiques peuvent s’y promener.

Comment extraire une tique

En caressant ou en brossant votre compagnon, vous découvrez une tique fichée dans sa peau. Que faire ?

- À l’aide d’un petit instrument indispensable, un crochet tire-tique acheté chez votre vétérinaire, retirez l’acarien.

- Ensuite, désinfectez l’endroit de la piqûre et son pourtour à l’aide d’un produit classique ou de teinture de Calendula officinalis. À acheter en pharmacie ou à faire soi-même. Voir la recette. À raison de 1 volume de teinture dilué dans 3 volumes d’eau bouillie refroidie.

- Massez ensuite l’endroit de la piqûre et son pourtour avec une goutte d’huile essentielle d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia) ou de lavande aspic (Lavandula spica), 2 fois par jour pendant 5 jours.

- Vous surveillez attentivement votre compagnon les jours qui suivent la piqûre. De la fatigue et/ou des vomissements répétés et/ou une diarrhée et/ou une gêne au niveau du bassin et/ou des urines foncées et/ou un manque d’appétit doivent vous faire courir chez votre vétérinaire afin qu’il vérifie s’il s’agit ou non d’une piroplasmose.

S’il s’agit malheureusement d’une piroplasmose, pensez à donner à votre compagnon, après le traitement vétérinaire, une cure de 5 jours environ de drainage. De plus, pour lutter contre l’anémie provoquée par la destruction des globules rouges, faites-lui prendre :
• China 5 CH, 3 granules toutes les 2 heures puis matin, midi et soir jusqu’à la fin des troubles.
et
À partir du 3e jour, ajoutez Ferrum metallicum 5 CH, 3 granules, 2 fois par jour pendant 6 semaines.

> Vous recherchez une marque de nourriture naturelle pour votre chien ?
 
Nathalie Grosrey
  • Herbaliste et enseignante à l'école Lyonnaise de Plantes Médicinales (ELPM)

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)