Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Réussir la coupe aux ciseaux de son chien

coupe ciseaux chien

La coupe aux ciseaux, ou « scissoring », plus encore que l’épilation, est une technique qui demande une véritable formation, et pas mal d’expérience. Ne vous attendez pas à réaliser dès les premières semaines de spectaculaires sculptures dans la toison de votre Caniche. Cependant, à force d’essayer, vous parviendrez sans doute à un résultat honnête, qui vous permettra peut-être d’espacer les véritables séances chez le toiletteur...

Avant d’envisager la coupe aux ciseaux, il faut comprendre que certains poils se coupent, et d’autres pas. Schématiquement, les poils frisés que l’on peut « détendre » lors du brushing font des bases idéales pour une jolie coupe. En revanche, les poils longs, qu’ils soient tombants ou volumineux, ne se prêtent absolument pas à la coupe, car on risque alors fort de faire des échelles très disgracieuses.

Sur ce type de poil, mieux vaut soit laisser la longueur en égalisant simplement les franges, soit opter pour une tonte pas trop courte de type « bébé ». C’est le choix que font les toiletteurs les plus sages, ou les moins doués.

D’autres, plus compétents, ou plus audacieux, se lancent dans des coupes aux ciseaux sur poil long. Hélas, le résultat est rarement à la hauteur de leurs ambitions ! Pour la description de la technique des ciseaux, il vaut mieux partir du principe que vous souhaitez l’apprendre sur poil adapté, ce qui est déjà bien assez difficile comme ça !

Il faut également adopter le postulat que le brushing est parfait, le poil de bonne qualité, fourni et dense, et qu’il ne reste aucun nœud. Le scissoring consiste à sculpter dans cette masse, selon des lignes imaginaires que vous suivrez de manière aussi homogène que possible, et qui, après finition, seront les lignes définitives de votre coupe.

Les 4 règles d’or pour réussir la coupe aux ciseaux :

- Tenez correctement vos ciseaux, le pouce dans une anse, l’annulaire dans l’autre.
- N’hésitez pas à « mordre » une bonne fois dans le poil, pour vous rapprocher de la longueur idéale. Ensuite seulement, vous peaufinerez. Si vous y allez millimètre par millimètre, comme tout le monde au début, vous risquez de rester des jours sur la même patte (pas de complexe, on l’a tous fait).
- Essayez d’être linéaire et suivi dans votre coupe, pas un coup ici puis un coup là. Donnez-vous (mentalement) des lignes à suivre, et tenez-les.
- Si le chien le permet, n’hésitez pas à travailler pattes tendues, ce qui vous donne une meilleure vision des lignes à suivre.

En suivant des lignes, vous aboutirez forcément à des volumes géométriques. N’oubliez pas d’adoucir ensuite les arêtes ainsi formées. Concrètement, les pantalons d’un Caniche doivent évoquer le cylindre, pas le rectangle... Sachez tenir les ciseaux dans la direction la plus efficace et la plus naturelle (une patte, c’est vertical, évitez de couper à l’horizontale).

Faites très attention : dès que vous évoluez autour de parties charnues ou fragiles (coussinets, yeux, anus, vulve, testicules, oreilles...), redoublez de prudence et si nécessaire protégez la partie menacée en y posant un doigt. Aidez-vous constamment du peigne.

Cela vous permettra de ne rien oublier et évitera des surprises une fois la toilette terminée, quand le chien se secoue... Profitez pleinement de votre matériel en utilisant des ciseaux droits ou courbes selon la zone traitée (pattes arrière et tours de pied aux ciseaux courbes, pattes avant et pointes d’oreille aux ciseaux droits, par exemple).

Entretenez jalousement vos ciseaux, et évitez de les faire tomber ! Attention à ne pas les laisser inconsidérément sur la table, d’où le chien peut les faire tomber d’un coup de patte. Si ça doit arriver, priez pour qu’ils tombent fermés, sinon, c’est foutu ! Enfin, ne coupez pas avec des ciseaux faussés ou émoussés, vous ne feriez rien de propre.

Les ciseaux sont aussi très utiles dans beaucoup d’autres cas : finitions, tours de patte, tours d’oreille, égalisation des franges, etc. Pas de difficulté particulière pour tout cela, pensez bien à vous aider régulièrement du peigne afin d’étirer le poil avant de couper, ce qui évitera d’oublier des mèches.

 
Claire Dupuis
  • Toiletteuse professionnelle, journaliste spécialiste des animaux de compagnie et auteur d'ouvrages de référence

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)