Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Problèmes lors de la mise bas de la chienne

La mise bas est toujours plus délicate chez les primipares (lorsque les femelles subissent leur premier accouchement). Lorsqu’on manque d’expérience, il est dangereux de tirer sur les petits s’ils ne sortent pas bien. De même, les piqûres d’ocytocine pour provoquer des contractions doivent être faites avec prudence pour éviter une déchirure de l’utérus.

Les mises bas problématiques sont appelées « dystocies ». Elles peuvent être dues à un fœtus trop gros, à un non-relâchement des tissus ou à des contractions insuffisantes. Si la mise bas n’est vraiment pas possible, le vétérinaire préconisera une césarienne.

Les dystocies par obstruction

Le bassin doit permettre le passage des chiots ; il faut pour cela qu’il soit suffisamment grand et que les tissus se dilatent correctement. Les petits doivent également avoir une taille, une conformation et une position normale.

Les petits : Les chiots trop gros par rapport au bassin de la chienne résultent d’une différence trop importante de gabarit entre le mâle et la femelle. Chez certaines races, il peut exister de très grands mâles et des femelles petites, aussi est-il recommandé de faire très attention quant au choix des reproducteurs, surtout chez les petites races.

Certaines ont par ailleurs des têtes très grosses qui passent mal : le Scottish-terrier, le Chihuahua… Les petits doivent se présenter par la tête, les pattes antérieures allongées le long de la tête. Toute autre position entraîne une difficulté de mise bas.

Le bassin trop étroit : Ce problème se rencontre fréquemment chez les chiennes trop jeunes. Il est recommandé de ne pas faire reproduire une femelle dès les premières chaleurs. De même, les vieilles chiennes présentent des troubles de la calcification qui rendent le bassin moins large.

Les fractures du bassin se réparent bien mais un cal osseux se forme qui peut diminuer l’ouverture du bassin. En dernier lieu, certaines races sont réputées pour avoir un bassin étroit génétiquement. C’est le cas du Boston-Terrier, par exemple.

La dilatation des tissus : Les chiennes trop jeunes ou trop âgées ont des difficultés à mettre bas par un manque de souplesse des tissus.

Les problèmes d’expulsion

Si le bassin est parfait et si les petits ont une taille et une position normale, il faut encore que la femelle expulse correctement les fœtus, et pour cela que l’utérus fonctionne parfaitement. L’utérus peut ne plus être tonique du fait des gestations successives ou d’un âge trop avancé de la femelle. Certaines races ont, par ailleurs, des déficiences musculaires, notamment le Bouledogue.

La césarienne
Si elle est nécessaire, elle se déroulera chez le vétérinaire. L’abdomen est incisé au niveau de la ligne blanche. La chienne n’est que légèrement anesthésiée pour éviter que les petits ne reçoivent trop de produit anesthésique.

L’utérus est ensuite incisé au niveau du col et les petits sont sortis par cette unique ouverture. Le vétérinaire les fait glisser de chaque corne. Cela évite de faire une incision sur chaque corne. Ils sont aussitôt lavés et frictionnés.

On notera que la visite chez le vétérinaire s'impose dans les cas suivants :
- La chienne n'a pas mis bas au bout de 65 jours et ne présente aucune contraction
- La chienne a perdu les eaux mais aucun petit n'apparaît
- La chienne perd beaucoup de sang et paraît très chaude

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)