Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Ouvrir son salon de toilettage canin

ouvrir salon de toilettage

Prévisions et coût du salon de toilettage

Quel est le local le mieux adapté pour installer un salon de toilettage ? Cela dépend bien sûr de la ville ou du quartier où l’on souhaite s’implanter, et de ses clients potentiels (leur nombre varie en fonction de la présence ou non de parcs, d’espaces verts, de la densité d’immeubles d’habitation ou de maisons individuelles, etc.). La surface ira de 50 à 100 m², et la présence d’une large baie vitrée donnant sur la rue est souhaitable.

Le coût de l’installation de ce type de commerce n’est pas des plus onéreux, surtout si on le compare avec d’autres établissements de nature similaire, comme un salon de coiffure ou une clinique vétérinaire. Sans compter le loyer ni les travaux, on peut évoquer une fourchette de 1 500 à 12 000 euros, le coût moyen se situant autour des 6 000 euros.

Les salons de toilettage sont assez souvent installés comme des annexes d’autres commerces (magasin d’alimentation et de compléments pour animaux, cliniques vétérinaires, jardinerie…), mais on voit de plus en plus souvent des salons exclusivement réservés à la beauté canine.

Distribution de l’espace du salon de toilettage

Il est essentiel de bien distribuer l’espace, et de disposer de l’appareillage et des ustensiles nécessaires pour que le salon soit attirant et compétitif. Il faudra séparer l’espace en 3 zones : la réception, la zone de bain et de séchage, et la zone de coupe (ou de stylisme).

La réception

C’est la salle d’attente du salon de toilettage, le lieu où l’on reçoit et où l’on remet les chiens. Les clients apprécieront toujours qu’elle soit dotée de chaises pour l’attente, de revues, et d’une vitrine d’exposition de cosmétiques et autres produits pour le brossage et les soins des animaux.

Un comptoir est nécessaire pour installer la caisse enregistreuse, un ordinateur (qui facilitera la comptabilité tout en fournissant une base de données), et les indémodables fiches cartonnées pour noter la date, le type de soins réalisé et le prix.

Il faut soigner l’image, et pour ce faire considérer qu’il n’est pas agréable de pénétrer dans un local malodorant (pour éviter cela, on peut installer un appareil diffusant automatiquement un parfum d’ambiance) ; par ailleurs l’hygiène devra être très rigoureuse, car il ne faut pas oublier que ce type d’activité peut s’avérer très salissant et laisser des poils partout.

La zone de bain et de séchage

Elle ne doit pas être visible pour le public, car il n’est pas agréable de voir voltiger les poils de toutes parts pendant le séchage d’un Samoyède par exemple, ou de contempler un Terre-Neuve s’ébrouer dans la baignoire et asperger toute l’installation (toiletteur inclus).

La zone de coupe

Il est intéressant de la concevoir derrière la baie vitrée, visible de la rue et de la réception, car cela permettra aux clients et aux passants de voir le styliste au travail, et ainsi de piquer leur curiosité. Il est toujours surprenant de voir les chiens tranquilles d’inset immobiles pendant la séance. Cette vision engendre la confiance chez les propriétaires, qui peuvent constater que leur compagnon est en de bonnes mains.

Conseils pour le salon de toilettage

- Installer une double porte de sécurité pour éviter les éventuelles fugues.

- Ne pas endormir les animaux (ne le faire que dans des cas extrêmes, avec l'autorisation du propriétaire et sous la supervision du vétérinaire qui sera responsable de l'opération).

- Garder le salon de toilettage très propre et bien aéré pour éviter les mauvaises odeurs.

- Éliminer quotidiennement les déchets.

- Utiliser un stérilisateur de matériel pour éviter les contaminations.

- Bien lubrifier le matériel pour qu'il soit toujours dans les conditions optimales.

- Réviser périodiquement les appareils à moteur (ils pourraient lâcher au mauvais moment).

- Ne pas négliger la formation de toiletteur (pour rester à la page il faut fréquenter les séminaires, les congrès, les journées à thème, etc.).

- Être compétitif sur la qualité, pas sur les prix.

 
Anna Gomez Ferran
  • Vice-présidente de l'Union des Toiletteurs Canins et Félins d'Espagne (UPFC) et enseignante en toilettage canin

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)