Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Leishmaniose chez le chien

chien malade

La leishmaniose est une maladie parasitaire grave chez le chien. Elle est transmise par un moustique qui vit sous des climats chauds. En France, on la diagnostique de plus en plus souvent dans le Midi. La leishmaniose touche aussi l’homme, surtout dans les pays tropicaux où elle représente un fléau grave.

On considère que dans le Midi, de nombreux chiens sont porteurs sains, c’est-à-dire qu’ils sont parasités mais qu’ils ne montrent aucun symptôme de la maladie. Dans les autres régions de France, on diagnostique parfois des cas, pour la plupart constatés sur des chiens ayant séjourné dans le Bassin méditerranéen.

Comment le chien est-il contaminé ?

Les chiens sont contaminés par piqûres de moustiques. Le moustique est le vecteur de la transmission d’un chien porteur à un chien sain. Les parasites vont se multiplier dans les globules blancs (macrophages) du sang du chien.

Les macrophages protègent l’organisme en phagocytant les particules nocives du sang ; ils sont présents dans de nombreux organes, ce qui explique les variétés de symptômes que peuvent présenter les chiens parasités par les leishmanies. La période d’incubation, c’est-à-dire le temps compris entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes, peut prendre plusieurs mois.

Symptômes

On constate souvent de la fatigue, un amaigrissement des muscles de la face, un manque d’appétit et des symptômes cutanés. Les poils tombent surtout au niveau de la tête et on observe des pellicules fines et très abondantes.

En fait, les symptômes sont très variés et très nombreux, et peuvent passer au début pour une maladie de peau, ou pour un affaiblissement dû à un vieillissement prématuré, d’autant plus que l’évolution de la maladie est souvent très longue et insidieuse. En phase terminale, une insuffisance rénale accélère l’affaiblissement, l’état général se dégrade rapidement et le chien meurt.

En fait, des traces de pellicules sans démangeaisons constatées chez un chien qui a séjourné en zone infestée doivent attirer l’attention du propriétaire et du vétérinaire. Les examens de laboratoire peuvent faire disparaître les doutes qui persistent.

Traitement

Le traitement est toujours long et pénible. Si l’état du chien s’améliore, il ne sera jamais à l’abri d’une rechute, et devra faire l’objet d’une attention particulière.

La prévention

La prévention est toujours le meilleur moyen de protéger son animal. Un vaccin contre la leshmaniose a été mis au point pour protéger le chien, et ce après 20 ans de recherches européennes.

Disponible depuis 2011, cette vaccination stimule le système immunitaire de l'animal afin de renforcer sa résistance à la maladie. La prévention consiste également à protéger le chien contre les moustiques, en appliquant avec précaution des produits révulsifs et en utilisant des moustiquaires pour la nuit.

> Découvrez notre dossier complet sur la leshmaniose canine
 

 
Michel Bolzinger
  • Docteur vétérinaire passionné par les chiens et auteur d'ouvrages de référence sur les animaux de compagnie

1 commentaire(s)

Titia93 a écrit:
il y a 3 ans
je voudrais savoir si cette maladie peut se transmettre entre chien
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)