Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Le positionnement hiérarchique du chien par le jeu

education chien jeu

Le comportement du chien résulte de l’association entre des comportements instinctifs et des comportements acquis par l’apprentissage (grâce à la mère, au maître et à l’expérience des situations vécues). L’environnement naturel et social du chiot est fondamental, car il module de façon très nette le développement du chiot.

Le positionnement hiérarchique du chiot

Le chiot à l'état sauvage
En premier lieu, il faut faire appel à des notions de comportement sauvage dont les restes subsistent chez le chiot à l’état instinctif. En effet, nous ne pouvons pas négliger le comportement originaire du chien au sein d’une meute. Il faudra considérer le groupe homme-chien comme un véritable groupe social.

L’organisation d’une meute
Vous pensez que cela ne vous concerne pas ? Détrompez-vous. Les relations des chiens dans une meute sont proches de celles que le chien va établir avec vous. La notion de hiérarchie est fondamentale et on ne peut ignorer les termes de dominant et dominé.

Deux chiens qui sont mis en contact ne restent pas indifférents l’un à l’autre, surtout si ce sont deux mâles. Un des deux va être dominant. La dominance est la concrétisation de la supériorité d’un animal sur un autre animal ou sur l’homme. Le dominé reconnaîtra le dominant comme supérieur à lui, il passera donc après, il ne prendra aucune initiative.

Inutile de préciser que le maître a intérêt à être dominant et, durant les séances de jeu, cette position devra être respectée. Vous pensez alors ne faire QUE jouer, votre chien lui, vous teste !

Dominant et dominés dans la meute
Les relations hiérarchiques ont donc déterminé le dominant et les dominés. Voyons quelle est l’attitude du chien dominant au sein d’une meute lorsqu’une situation difficile se présente. Cela nous permettra de comprendre l’attitude du chien dominant par rapport à son maître et pourquoi il faut éviter cette situation.

Le chien dominant essaie d’intimider le dominé par une attitude physique menaçante : babines retroussées, grognement, poils hérissés, oreilles dressées. Le maître ne doit en aucun cas accepter cette situation.

Attitude du chien dominant :
-
babines retroussées
- bouche ouverte
- oreilles dressées vers l’avant
- queue dressée, poils hérissés
- animal campé sur ses pattes
- regard fixe
- grognement
- tremblement du corps

Vous ne devez accepter aucune de ces manifestations durant les séances de jeu et encore moins les provoquer, même « pour rire ».

Attitude du chien dominé :
-
il s’accroupit
- se met sur le ventre
- émet de l’urine

L'organisation des relations maître dominant - chien dominé

Vous ne vivez pas au sein d’une meute, entouré de femelles, c’est évident ! Vos relations avec votre chien comporteront obligatoirement des rappels de ce caractère sauvage. Vous devrez donc toujours rappeler que vous êtes le dominant. Certains instants de la vie quotidienne sont des phases clés de votre organisation.

Le repas
Dans une meute, le chien dominant mange le premier, occupe le territoire central. Cela signifie que le maître doit être le dominant. Il doit donc manger avant le chien et occuper le territoire avant lui. Si cela n’est pas respecté, de nombreux troubles du comportement vont se développer. La pire attitude est celle du maître qui donne à manger à son chien, le regarde pour savoir s’il finit tout, puis se met ensuite à table. Le chien est mis en position de dominance.

La chambre
Lorsque le chiot fait sa première entrée dans la maison de son nouveau maître, il comprend que la chambre est le centre hiérarchique de la maison. Il le comprend souvent beaucoup plus vite que le maître. Alors méfiance ! Vous ne devez accorder aucun privilège au chiot, car il remettra ensuite sans cesse en cause votre position de dominant.

La hiérarchisation
Vous êtes le dominant, votre chien est le dominé. Si vous gardez cela en permanence à l’esprit, vous ne rencontrerez jamais de problèmes de comportement. Vous jouez, mais vous devez toujours être vigilant : c’est vous qui maîtrisez les séances de jeu.

Ce sont durant les séances de jeu entre chiots que l’ordre hiérarchique se met en place dans la meute. Le jeu est un comportement volontaire, libre de toutes contraintes, mais que le maître doit contrôler car les relations hiérarchiques s’y façonnent. Le jeu est utile, le chiot a besoin de jouer, ce n’est pas toujours une distraction.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

1 commentaire(s)

Canima a écrit:
il y a 3 ans
La hiérarchie n’existe pas entre 2 espèces différentes (ex : humain / chien). La hiérarchie entre chiens, quant à elle, est situationnelle, elle n’est pas figée.

Pour lire tout l'article, c'est ici : http://stealthily.wordpress.com/2013/02/27/un-modele-hierarchique-qui-na-plus-sa-place/
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)