Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Le chien seul à la maison

le chien seul a la maison

Votre chiot va s’en rendre compte tôt ou tard : vous êtes parti ! Le voici donc seul. La situation se complique.

Pour passer le temps

Il faut, pour commencer, le laisser seul durant des moments très courts pour qu’il comprenne que vous revenez toujours. Cela est très important pour les chiots qui ont vécu en refuge et qui ont parfois été abandonnés. Ils ne font peut-être pas la différence entre cinq minutes et une demi-heure mais ils ont tout de même une certaine notion du temps qui passe. Vous pouvez, pour une première fois, le laisser seul pendant 2 heures.

Il peut être utile de laisser les premières fois la télévision ou la radio allumées. Ces stimulations visuelles et sonores permettent parfois d’atténuer le sentiment de dénuement total dû au silence. Mais cette technique est sujette à controverse : certains spécialistes pensent que le fait de mettre la radio montre au chiot que l’on va partir et provoque son anxiété.

Vous pouvez alors la brancher bien avant de partir (essayez et voyez comment réagit votre chien). Vous pouvez aussi lui laisser des os en peau de buffle à mâcher et des « jouets » pour l’occuper. Certains chiens ont besoin de s’estimer utiles pour se sentir bien. Le rôle le plus facile à leur donner est celui de gardien. Vous pouvez donc laisser au chiot un objet (sans valeur) qui vous appartient à garder : un sac, un pull…

L’espace

Évitez d’enfermer l’animal dans une pièce inhabituelle, afin de limiter les dégâts. Il est certain qu’il est tentant de le laisser dans la salle de bains car, avant qu’il ait détruit le lavabo, il faudra du temps. Mais cette claustration sera très mal perçue par votre animal, qui la considérera comme une punition dont il ignore la cause. Le sentiment d’injustice existe aussi chez les chiens.

À l’inverse, il n’est pas utile d’ouvrir les portes-fenêtres du jardin ou du balcon pour qu’il ait plus de place. Les risques d’accidents sont certains. De plus, le chien peut être excité par le passage des gens ou des animaux dehors et aboyer, alors qu’il ne l’aurait pas fait à l’intérieur.

Votre retour

L’avantage des absences courtes est l’espérance de dégâts minimes. Ce n’est pas toujours le cas, certains chiots étant d’une « dextérité » et d’une rapidité exemplaires dans l’art de la destruction !

Les sentiments

Vous êtes content de le retrouver ; lui aussi. C’est bien, mais votre retour ne doit pas se transformer en effusions exagérées chaque fois. Essayez de contenir votre émotion et caressez votre chien quand il a retrouvé son calme. Vous pourrez laisser libre cours à vos débordements quand l’apprentissage de la solitude sera terminé. Sinon, le chien, espérant que vous allez revenir et lui faire la fête, va se « préparer » et se mettre en condition. Puis il va s’énerver, prendre une chaussure et la mordiller… et c’est ainsi que les dégâts commencent !

Les dégâts éventuels

Il faut absolument vous retenir de punir le chien si des dégâts ont été commis. Certes, il est parfois très dur de garder son calme quand la chaise de style est complètement déchiquetée. La punition va vous soulager, mais ne sera d’aucune efficacité pour la suite. En effet, le chien va l’associer à votre retour et non à ses bêtises, et des réactions de peur se produiront à chacun de vos retours : fugues, défécations… (En effet, le chien ne peut pas comprendre la punition « en différé ».)

Ignorez simplement le chien. Ne remettez tout en ordre qu’en son absence. Vous obtiendrez de très bons résultats grâce à l’éducation positive. Il y a des dégâts : on ignore le chien pendant une heure. Il n’y a pas de dégâts : on le félicite abondamment mais après avoir respecté un temps de repos : posez vos affaires, puis tournez-vous vers lui et félicitez-le.

L’instant de « repos » permet de ne pas associer la récompense à votre retour mais à sa bonne conduite. Cela est à faire après des absences très courtes, pour qu’il fasse bien le rapport immédiat entre vos caresses et sa bonne conduite.

> Un problème d'éducation ?
Découvrez notre méthode exclusive pour éduquer votre chien facilement !

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

2 commentaire(s)

Zolali a écrit:
il y a 1 an
bonjour pourquoi mon chien arrete pas des fouiller dans les ordures et ci ca se fais faux til faire quelque choses ou le laisser dans son coin avec les oreille baisser je minquite vraiment qun jour elle prend quelque chose de pointu alors aider a la controler
Blackone a écrit:
il y a 2 ans
Bonjour, Je voudrais adopter un chien. Je voudrais donc savoir s'il est bien de laisser son chien plusieurs heures par jours tout seul à la maison ou dans le jardin, et cela plusieurs fois par semaines ( cause emploi/scolaire/loisirs ect... ) . Et si cela pouvais troublé son comportement et lui donne le sentiment d'être abandonné ? Merci d'avance
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)