Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Le chien qui mord

L’agressivité est malheureusement le principal trouble du comportement chez les chiens. Cela est d’autant plus navrant que les principales victimes en sont les enfants. De plus, les morsures atteignent souvent le visage ou les mains.

Le terme de « morsure » est sujet à controverse. Les maîtres disent souvent : « Il n’a pas mordu, il a seulement pincé. » C’est à notre avis plus grave. En effet, le chien qui pince sait qu’il domine son maître et qu’il suffit de « pincer » pour avoir le dessus. Le chien qui mord pour la première fois est moins conscient de sa force. Il le sera si on ne corrige pas ce trouble et qu’il se rend compte qu’il fait peur en mordant.

Toutes ces manifestations prouvent une attitude agressive. Le chien ne développe, pour toute réponse à une gêne quelconque, que l’agressivité. Il est évident qu’une morsure peut avoir des conséquences plus graves. Ce que nous entendons par « plus graves » est le fait qu’un chien qui mord aujourd’hui peut pincer demain, et ce n’est pas un signe de « guérison », au contraire. Si votre chien montre cette attitude, n’en sous-estimez pas les risques. Essayons de comprendre pourquoi un tel comportement apparaît et comment le faire disparaître.

Que faire ?

Il est important de ne pas baisser les bras, soit en se séparant du chien, soit en cédant. Quelques maîtres préfèrent veiller à ne pas se faire mordre plutôt que tenter une rééducation. Ce n’est pas la meilleure solution.

Il faut retrouver un ordre normal dans les relations chien-famille. Tous les membres de la famille doivent se positionner en dominants. Vous ne pourrez pas le faire comprendre au chien par des mots. Il va falloir intervenir dans des situations types.

Ces situations d’intervention sont au nombre de quatre : le repas, le repos, la sexualité, le « passage en premier ». Détaillons ce qui peut être modifié pour contrôler un chien mordeur dans un premier temps, puis pour le « guérir ». Nous avons vu les règles de base. Le chien mange après ses maîtres, seul, il ne dort pas dans la chambre, le maître n’accepte aucune manifestation sexuelle et il garde l’initiative de toute décision.

Chez le chien dominant mordeur, aucune de ces règles n’est respectée. Le maître ne fait pas cela consciemment. Il s’agit souvent de solutions de facilité : il est plus simple de faire manger le chien avant soi-même. On n’en mesure pas toujours les conséquences. Il faut désormais vous astreindre à imposer ces règles à votre chien. Faites-le manger après vous, sans rien lui donner pendant votre repas. S’il grogne, reprenez-le en lui disant : « Couché ! » ou : « Assis ! » Si vous ne le maîtrisez pas, ne le touchez pas, mais ne cédez pas.

C’est un premier pas vers la rééducation. Faites-lui un coin repos douillet et fermez la porte de votre chambre. Tenez bon s’il hurle. Si toutes les situations sont reprises en même temps, le chien doit comprendre rapidement que son statut social s’inverse. Prenez l’initiative de tout. Les maîtres sont souvent amusés par un chien qui apporte sa laisse et qui ouvre la porte pour sortir.

Cette situation n’a rien d’amusant chez un chien mordeur, car elle est le signe d’une domination de la part du chien. Votre chien doit toujours « passer en dernier ». Vous devez retrouver votre rang de dominant, et ce pour toutes les situations quotidiennes.

L’agressé

Si le chien a mordu de façon exceptionnelle une personne inconnue, on ne peut pas parler de trouble du comportement, même si cette réaction est anormale. En revanche, si le chien mord systématiquement le facteur, il faut agir.

C’est alors l’apprentissage du territoire qu’il faut reprendre. Faites entrer une personne en votre présence et demandez au chien de rester derrière vous. S’il aboie violemment, ne vous intéressez pas à lui et félicitez-le dès qu’il arrête.

Il comprendra ainsi que cette personne ne lui lance pas un défi en entrant dans son territoire, mais que cela est normal. Renouvelez l’expérience plusieurs fois à quelques jours d’intervalle. Ce n’est que de cette façon qu’il saura détecter les vrais intrus des personnes que vous connaissez.

Le chien souffrant

Les animaux âgés souffrent souvent de douleurs chroniques comme l’arthrose, et ils sont parfois agressifs. Ils sont surtout très irritables en cas de crise. Bien que le maître doive contrôler la situation, il faut « excuser » ces chiens, et la « rééducation » passe essentiellement par une indulgence de l’entourage pour ne pas provoquer la morsure. Les traitements médicaux destinés à soulager le chien sont un remède efficace contre ce type de morsures.

Ne soyez jamais fier de votre chien s’il mord, même si cela vous semble justifié. Ne le mettez pas en situation critique : chien attaché à une chaîne, enfermé dans une voiture… On castre parfois certains mâles agressifs ; voyez avec votre vétérinaire si ce traitement peut être adapté à votre animal.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)