Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Le chien anorexique

Un chien sain et heureux doit se jeter avec voracité sur la nourriture et la manger avec plaisir, en léchant soigneusement l’écuelle pour ne rien laisser : ce n’est pas toujours le cas.

En effet, le nombre de maîtres, qui s’inquiètent parce que leur chien est paresseux, qu’il ne mange que ce dont il a envie ou qu’il passe des journées entières sans toucher de nourriture pour ensuite quémander quelques bouchées lorsque toute la famille est réunie pour le repas, ne cesse d’augmenter.

Il faut faire très attention car ces comportements pourraient être les signes annonciateurs d’une pathologie comportementale connue sous le nom de « sociopathie », nécessitant l’intervention d’un spécialiste.

De nos jours, on a tendance à gaver le chien, en le nourrissant à toutes les heures de la journée et en variant le type d’aliment. En réalité, il doit être nourri à heures fixes : un petit déjeuner le matin et un repas le soir préparés avec les mêmes ingrédients. Si vous utilisez de la nourriture sèche (croquettes), il faut la servir telle quelle. Si vous préférez une alimentation « faite maison », vous devez employer trois ou quatre types d’aliments et préparer deux repas identiques (viande avec riz et légumes, ou viande avec pâtes et légumes, etc.).

Laissez la nourriture à sa disposition pendant cinq minutes, puis enlevez la, qu’il ait tout mangé ou non, sans lui donner rien d’autre pendant la journée.

Un chien en bonne santé peut lui aussi devenir anorexique dans des situations précises, par exemple lorsqu’on le laisse en pension ou si l’un de ses camarades de jeu ou une personne à laquelle il était très liée meurt, ou si un autre animal ou un enfant arrive à la maison (une consultation comportementale est conseillée pour confirmer ou infirmer une pathologie : la dépression aiguë).

Dans tous les cas, il faut le stimuler avec de la nourriture qu’il aime beaucoup (qui le fait baver), en l’aidant à surmonter la période critique, pour revenir progressivement à une alimentation normale. Faites attention à ne pas trop gâter votre chien. Vous pouvez l’inviter à manger en lui offrant la nourriture directement de vos mains, mais vous devez auparavant lui demander d’obéir, en lui ordonnant par exemple « Assis ! ».

Si l’anorexie est une excuse pour attirer l’attention du maître, vous ne devez pas céder au chantage ; s’il ne mange pas, laissez le donc à jeun pendant un jour, puis offrez-lui la moitié de la ration journalière, en la lui laissant à disposition pendant quelques minutes (pas plus de cinq). S’il n’y touche pas, enlevez l’écuelle sans rien lui donner jusqu’au soir.

Augmentez la quantité progressivement, en vous rappelant que le chien doit finir toute la nourriture qu’il a à sa disposition et lécher l’écuelle. L’habituer à manger attaché peut également être utile, mais il faut d’abord rendre cette restriction de liberté agréable.

L’astuce consiste à l’appeler et à l’attacher pendant quelques secondes, en le récompensant par une sucrerie, et en répétant l’exercice jusqu’à ce qu’il accepte de bon gré cette nouvelle situation. La compétition avec un autre chien est un excellent moyen de faire manger un sujet anorexique. Avant d’entreprendre une thérapie comportementale, pour réhabituer votre fidèle ami à manger, soumettez-le à une visite vétérinaire pour vous assurer qu’il n’est pas malade.

> Un problème d'éducation ?
Découvrez notre méthode exclusive pour éduquer votre chien facilement !

 
Franco Fassola
  • Docteur vétérinaire spécialiste des animaux de petite taille dont les NAC

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)