Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

La mise bas chez la chienne

La chienne peut vivre cette étape seule mais il est préférable d’être là et de savoir distinguer les signes normaux des événements pathologiques.

Les signes précédant la mise bas

- la lactation s’établit 24 heures avant la mise bas, les mamelles sont gonflées
- la vulve est dilatée, le ventre est descendu
- au début du travail, on observe un écoulement incolore
- enfin, dans les 24 heures qui précèdent la parturition, on note une baisse de la température de 1°C

Le comportement de la femelle est également un bon indicateur de l’imminence de la mise bas. La chienne se lèche la région ano-génitale et l’abdomen très fréquemment lorsque la mise bas approche. Elle recherche le calme. Les chiennes de compagnie se mettent sous un meuble, par exemple.

Celles qui ont l’habitude de vivre dehors retrouvent un comportement « sauvage » : elles creusent un trou à même le sol. Certaines chiennes restent très calmes face à cet heureux événement, d’autres geignent et déchirent leur couverture. Lors des premières contractions, la femelle urine très fréquemment. Dès que le travail commence, elle n’accepte aucun étranger auprès d’elle mais peut réclamer son maître.

Les préparatifs de la mise bas

Le mieux est de préparer une caisse d’accouchement carrée de 1,10 m de côté. Prévoyez un
système qui évite que la mère ne coince ses petits contre les parois de la caisse. Faites coucher la chienne dans la caisse 2 ou 3 jours avant la mise bas.

Le déroulement de la mise bas

Les conditions pour le bon déroulement d’une mise bas sont au nombre de cinq :

- l’environnement de la chienne ne doit pas être perturbé
- elle doit être au calme
- les tissus (col, utérus…) doivent être correctement dilatés
- les contractions de l’utérus doivent être suffisantes
- les fœtus doivent avoir une taille normale par rapport au bassin et se présenter dans une position normale, les pattes avant le long de la tête qui sort en premier.

Le rejet du dernier placenta doit se produire au plus tard 12 heures après la dernière naissance ; au-delà, il faut appeler le vétérinaire. L’expulsion du premier chiot est en général la plus longue. La couleur verte des écoulements vaginaux est normale. La femelle reste souvent en position assise durant les efforts d’expulsion.

Lors de la sortie d’un fœtus, elle s’allonge sur le côté, la tête tournée vers l’arrière-train, le dos de préférence appuyé à une paroi. Sa respiration est rapide puis lente. Cette alternance dure jusqu’à l’expulsion d’un petit. La chienne tire parfois la poche contenant le petit qui apparaît au niveau de la vulve et lèche le chiot.

Des complications peuvent survenir si le petit se présente en position postérieure car la chienne ne le devine pas et ne sait réagir. Sans intervention du maître, le chiot meurt asphyxié. En principe, chez les chiens, c’est la mère qui libère le petit du sac amniotique en le déchirant.

Elle lèche la tête du chiot pour le sécher et coupe le plus souvent le cordon ombilical 10 minutes après la naissance ; le chiot libéré tète alors presque aussitôt. Cependant, cette règle n’est pas observée chez toutes les chiennes. Chez certaines races, il faut aider à l’accouchement. Cela signifie qu’il faut être présent dès que la température descend de 1 °C et ne plus quitter la chienne pendant 24 heures.

Dès les premières contractions, il faut surveiller la vulve pour savoir s’il y a eu rejet de la poche des eaux. Si tel est le cas, il faut, sous le contrôle du vétérinaire ou d’un éleveur expérimenté, tirer le petit très doucement pour l’aider à sortir.

Si la poche n’est pas percée, faites-le puis sortez le chiot et coupez le cordon ombilical à 2 cm ; la mère risque d’éventrer les petits en tirant elle-même dessus. Séchez ensuite le chiot avec un linge puis, dès qu’il gémit, remettez-le au chaud sous la mère. La portée doit être mise sous une lampe chauffante.

La durée de la mise bas

Elle est généralement de 2 à 12 heures, mais elle peut atteindre 36 heures chez les primipares. La chienne est inquiète, agitée, elle gratte le sol et parfois vomit. L’intervalle entre deux naissances varie de 10 à 60 minutes. Cela correspond à la phase d’expulsion des placentas qui se fait après chaque naissance.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

2 commentaire(s)

France V a écrit:
il y a 4 ans
j aurais bien aimer voir le commentaire car la mienne aujourdhui est de 59 jours aussi et elle n a pas de lait selement les 2 derniere mamelle son enfler
Nansy a écrit:
il y a 5 ans
Bonjour,

J'ai une chienne (Nala) qui est gestante de 59 jours aujourd'hui(26 mars 2011) c'est sa premiere portée, ses mamelles n'ont pas encore de lait...seulement les 2 dernière aux pattes arriere...est ce que cela veux dire qu'elle aura pas plus de lait que ça ... merci de la rapidité de votre réponse... je suis inquiète je trouve le temps long...
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)