Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Besoins nutritionnels du chien adulte

chien-besoins-nutritionnels

Les besoins nutritionnels d'un chien varient en fonction de plusieurs paramètres. Les deux principaux qui doivent déterminer la qualité et la quantité d’aliments dont le chien a besoin sont sa race et son activité.

Les dépenses énergétiques chez le chien

Pour connaître les besoins nutritionnels spécifiques d'un chien, il faut d'abord considérer ses dépenses énergétiques.

Chez tous les animaux vivants, les dépenses énergétiques représentent la somme de trois composantes :

-le métabolisme de base, soit l’énergie libérée par un sujet inactif à jeun. Il dépend du poids de l’animal, ou plus précisément de la proportion de la masse maigre de cet animal.

-la thermogenèse, soit l’énergie produite par ce sujet pour maintenir sa température. Les dépenses énergétiques liées à la thermogenèse sont fonction de la température ambiante dans laquelle l’animal vit.

-son activité physique (durée et intensité, ponctuelle ou régulière) , qui réclame plus ou moins d’énergie.

Une fois les dépenses énergétiques mesurées, le calcul pour obtenir un équilibre nutritionnel optimal est le suivant : la valeur énergétique des apports nutritionnels ne doit pas dépasser celle des dépenses.

Régime en fonction de la race du chien

La race n’influence pas directement les besoins nutritionnels du chien mais elle permet de déterminer la surface corporelle du chien et la répartition entre tissu maigre et tissu gras. Certaines races étant plus musclées que d'autres ont ainsi des besoins énergétiques plus élevés, le métabolisme de base du tissu musculaire étant supérieur à celui du tissu adipeux.

C'est pourquoi, deux chiens de races différentes mais de même poids peuvent avoir des besoins énergétiques différents si le rapport du tissu maigre sur le tissu gras n'est pas le même. Pour illustration, cela signifie qu’un Dogue allemand, fin et musclé, aura un métabolisme de base plus élevé que celui d’un Terre-Neuve, ayant le même poids mais une masse grasse supérieure.

Régime en fonction de l’activité du chien

Le régime alimentaire du chien doit par ailleurs également être adapté à l’activité du chien. Si le chien est un chien de travail et non de compagnie, ses besoins seront forcément supérieurs à ce dernier.

C'est notamment le cas des chiens de chasse qui doivent avoir des apports énergétiques plus élevés pendant, mais aussi avant la chasse.

Besoins nutritionnels du chien de chasse

Il faut savoir que le chien de chasse parcourt presque dix fois plus de terrain que son maître. Le travail musculaire et les modifications physiologiques de l’effort augmentent donc ses besoins. Le chien de chasse est ainsi souvent assimilé à un coureur de fond et doit avoir le bol alimentaire en conséquence, riche en protéines.

Les besoins du chien de chasse sont multipliés par deux ou trois durant les périodes de chasse. Il faudra donc donner des rations hautement énergétiques pour couvrir les besoins, sans augmenter de façon considérable la quantité de nourriture. On utilisera de préférence des protéines et des lipides qui accroissent, en plus de l’énergie, la digestibilité de la ration.

Le taux de protéines de l’alimentation du chien de chasse doit être de 35 % de la matière sèche. Il faut 2,5 % de calcium, 0,15 % de magnésium et 1 % de phosphore. On veillera à doubler les apports de vitamines A, D, K et à tripler ceux des vitamines B1, B2, B6, B12 et choline. Des aliments complets pour chiens sportifs peuvent être utilisés, mais il faut vérifier qu’ils comportent bien 30 % de protéines, 20 % de lipides, 9 % de minéraux et un taux de cellulose faible.

Notons que les chiens participant à des field-trials (= concours de chien d'arrêt) est différent. Ce sont avant tout des coureurs de vitesse. L’effort est intense durant une très courte durée. Ils doivent donc avoir un apport privilégié en lipides, carburant énergétique majeur nécessaire au travail musculaire.

Pour tous les chiens sportifs en général (chiens de chasse, chiens de traîneaux, chiens policiers), l’alimentation doit être équilibrée, mais doit surtout être parfaitement assimilée par l’organisme pour être efficace. Les premiums pour chiens sportifs sont très bien adaptés à une activité intense.

Le régime du chien très sportif est à moduler selon l’activité et l’intensité de l’effort  fourni, notamment chez les animaux accomplissant des performances importantes.

A lire sur le même thème : Besoins nutritionnels du chiot en croissance

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)