Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Apprendre à son chien à voyager

apprendre a son chien a voyager

Il faudra prévoir cet apprentissage même si vous n’êtes pas un grand explorateur. Il n’y a rien de plus pénible que d’être obligé de se priver de déplacements sous prétexte que le chien ne supporte pas les voyages, ou de se priver de son chien en voyage.

Sauf contre-indication médicale, tous les chiens peuvent voyager si on le leur a appris. Vous pouvez le laisser chez vous pour une soirée, mais emmenez-le en vacances !

Nous allons voir comment calmer les tensions. En effet, quel que soit le mode de transport, le stress du maître est souvent à l’origine de l’anxiété et des troubles du chien.

L’apprentissage

C’est évidemment l’habitude prise jeune de voyager qui améliorera la situation. L’éducation dans ce domaine, à part pour la voiture, est difficile. Il s’agit beaucoup plus d’une question de mise en confiance de l’animal et du maître que d’apprentissage.

En voiture

De nombreux chiots vomissent en voiture ou salivent énormément. Ils le font parfois à la simple vue du véhicule. Pour éviter l’apparition de ce phénomène, vous pouvez faire des parcours très brefs pour commencer. Car c’est un cercle vicieux : le chien vomit parce qu’il est inquiet, et le fait de vomir lui fait peur. Il faut donc qu’il arrive à monter dans une voiture au moins une fois sans vomir. Il sera alors rassuré.

Les petits trajets permettent de limiter les nausées, car elles n’ont tout simplement pas le temps d’apparaître. Vous pouvez aussi laisser la voiture ouverte si vous possédez un jardin afin que le chien puisse y entrer tout seul. Souvent, le fait d’être pressé et de forcer le chien à monter dans la voiture suffit à le contrarier.

Vous pouvez aussi utiliser des anti-vomitifs. Ils ont l’avantage d’empêcher le chien de vomir et de supprimer l’anxiété attachée à cet événement. Mais il faudra rapidement qu’il s’en passe. Malgré ces précautions, certains chiens restent toujours malades en voiture.

Ne laissez jamais le chien se balader dans la voiture en passant allègrement de l’avant à l’arrière. Ne le prenez pas non plus sur les genoux pour conduire ! Le chien doit se mettre à vos pieds (si vous êtes passager, bien sûr).

Évitez de le laisser aller sur les banquettes si vous souhaitez garder une voiture propre. Si le chien n’accepte pas cette situation, n’hésitez pas à le tenir en laisse dans la voiture et à le forcer à s’asseoir par terre.

Ne partez jamais tout seul avec le chien pour un premier voyage. Vous ne pourriez pas et conduire et gérer les difficultés de la situation en même temps. Il faut choisir ! Pour les longs trajets, des pauses sont indispensables.

En bateau, en avion, en train...

Il ne s’agit pas, dans ces cas, d’un réel apprentissage. Vous n’allez pas gronder votre chien s’il a peur dans la soute. Il faut être vous-même très confiant au moment de mettre l’animal dans la cage. Ce n’est que comme cela qu’il l’acceptera. Vous pouvez aussi avoir recours aux calmants (parlez-en avec votre vétérinaire).

> Un problème d'éducation ?
Découvrez notre méthode exclusive pour éduquer votre chien facilement !

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

1 commentaire(s)

il y a 6 ans
J'ai une question: Si j'emmene mon chien bouledogue français ,(mâle) dans ma voiture et que le trajet dure 1h30 , est-ce que il faudra faire des pauses ? Et combien ?
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)