Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Apprendre à jouer à son chien

methode education

Le jeu chez le chiot est très important au moment de l'éducation. Il permet l’apprentissage de certains ordres de façon moins stricte, ainsi que la mise en place des relations hiérarchiques entre le chiot, le maître et la famille. Il existe une tendance naturelle au jeu chez les jeunes animaux. Mais ces jeux doivent être « réglementés ».

Les règles du jeu

Dans une portée, les chiots « se cherchent » sans arrêt et se mordillent. Cela leur permet de se défouler, mais sous l’étroite surveillance de leur mère, qui n’accepte pas les écarts et l’agressivité entre les chiots. Ils doivent de même comprendre assez rapidement que leurs jeux, sans être réglementés sévèrement, seront parfois entravés par certaines règles sociales humaines.

Il est facile de reconnaître un chien qui a envie de jouer : il fléchit ses pattes antérieures, relève l’arrière-train, et aboie tout en faisant de légers sauts. Il prend cette attitude aussi bien pour jouer avec l’homme que pour jouer avec un congénère. Des positions de soumission ou de domination sont ensuite adoptées.

Si personne ne répond, le chien vous amènera un jouet. C’est clair ! L’attitude assise ou accroupie d’une personne est interprétée par le chien comme une invitation au jeu. Il ne faut donc pas vous étonner de voir un animal vous poser les deux pattes antérieures sur les genoux et vous tirailler lorsque vous êtes accroupi. C’est la raison pour laquelle les ordres doivent toujours être donnés en position debout : le chien comprend sans peine qu’il ne s’agit pas d’un jeu.

Le jeu ne doit jamais se transformer en bagarre, même avec des chiens. La frontière doit être très nette, mais ce n’est pas toujours le cas dans la tête du chien. Il est fondamental, pour éviter tout accident, de bien choisir les « jouets », les jeux et les partenaires de jeu.

Les jouets

Les jouets doivent être des objets qui appartiennent exclusivement au chien. Il doit pouvoir en disposer en permanence. Évitez de les ranger.

Ils ne doivent surtout pas prêter à confusion avec un objet familier du maître. Prenons l’exemple du vieux chausson. Les maîtres disent : « Laissons-le-lui, ce n’est pas grave, je ne m’en sers plus. » Le chien se jette alors avec plaisir sur ledit chausson (vieux), le mâchonne et lui donne de joyeux coups de crocs. Puis un matin, le maître découvre sa paire de chaussures toutes neuves dévorée par le chien.

Le voilà hors de lui. Vous trouvez ça normal ? Non. Mais comment le chien peut-il faire la différence entre une paire de chaussons usée et une neuve ? La réponse est simple : il ne peut pas la faire, il n’a aucune notion du neuf et du vieux ! C’est exactement la même chose avec les balles de tennis ou les vieux ballons. Ne lui donnez donc ni des objets qui vous appartiennent, ni les jouets de vos enfants, ni des objets usuels.

Attention à la sécurité

Il faut lui acheter des jouets pour chien, même si de prime abord cela peut vous sembler ridicule. Les jouets en peau de buffle sont parfaits. Ils ont l’avantage de ne pas « couiner » et peuvent être mangés sans danger par le chien. Ils ont, en plus, une certaine odeur que le chien reconnaît. Si vous lui achetez un jouet pour chien en tissu, ne le lavez jamais. Un chien a besoin de reconnaître son odeur sur les objets qui lui appartiennent : jouets, paniers, couvertures.

Il est important, aussi, de veiller à la sécurité du chiot. Toute balle trop petite risque d’être avalée, tout objet cassant risque d’être réduit en miettes, et l’ingestion de ces miettes peut entraîner une irritation de l’estomac. Dans les premiers mois de leur vie, il est très fréquent de devoir opérer des animaux qui ont avalé un jouet en jouant. Ces opérations étant délicates, le mieux reste encore de les prévenir.

Les partenaires de jeu

Il ne s’agit pas de laisser votre Labrador jouer uniquement avec des Labradors ! Non, les partenaires doivent être rapidement très diversifiés pour bien socialiser l’animal et éviter les futurs conflits.

Les autres chiens

Votre animal doit rencontrer d’autres chiens sur de grands espaces. Essayez pour cela de l’emmener dans de grands parcs ou des forêts où les chiens sont admis. Surveillez bien le déroulement du jeu. Mais surtout détachez votre chien : il est très mauvais de faire jouer des chiens ensemble au bout d’une laisse.

Les chiens tenus sont beaucoup plus agressifs entre eux que des chiens lâchés. Ces derniers vont établir des relations de force et rapidement des dominants et dominés vont se dessiner. La laisse transmet au chien la peur du maître face à une éventuelle bagarre. C’est le meilleur moyen pour la déclencher. Si vous pensez que votre chien ne répond pas suffisamment bien au rappel, reportez les séances de jeu de quelques semaines et ne le lâchez pas.

Les personnes

Les jeux sont donc l’occasion pour le chiot de « tester » très tôt le maître et les personnes de la famille. La « main » doit toujours être dans le camp de la personne qui joue avec le chien. Le contrôle ne doit jamais être laissé à l’animal. La séance doit pouvoir être interrompue à tout moment. Les enfants sont, dans ce cas précis, à « éduquer » eux aussi.

Ils doivent impérativement respecter les règles et éviter certains jeux que nous évoquerons plus loin. Il faut aussi leur apprendre à rester calmes durant le jeu et surtout à ne pas crier. Cela augmente petit à petit la tension de la situation et peut conduire le chiot à manifester de la peur ou de l’agressivité.

Les jeux naturels entre chiots sont souvent fondés sur des rapports de forces. Rapidement, les « limites » disparaissent. Les chiens ne peuvent se permettre de mettre en place ces relations spécifiques avec des êtres humains.

À quoi jouer ?

À la maison, les séances de jeu ne doivent pas être « innocentes ». Elles doivent renforcer la domination du maître. Vous pouvez très tôt jouer à retourner l’animal sur le dos, à lui retirer son jouet de la gueule (sans tirer dessus). Dès que le chiot paraît excité, ou qu’il adopte des attitudes dominantes, interrompez la séance.

Dehors, le chien a tendance à s’amuser tout seul ou à rechercher la compagnie de ses congénères. Le lancer de bâton est un jeu possible, mais veillez à ce que le chien vous redonne le bâton sans devoir tirer dessus.

Les jeux interdits

Certains jeux doivent absolument être évités avec les personnes. Tous les tiraillements de pulls, de torchons, de laisse ou de tout autre objet sont à proscrire. Ils ne font qu’énerver l’animal et encouragent les manifestations d’agressivité, comme les grognements. Le chiot va mettre toute son énergie à gagner la partie en vous arrachant l’objet des mains.

Ces comportements, qui semblent anodins chez un chiot, peuvent devenir très dangereux à l’âge adulte. Les mordillements des mains sont aussi interdits. « Il me mordille sans arrêt, il doit faire ses dents », voilà comment les maîtres excusent leur chiot. S’il a mal aux dents, qu’il mâchonne son jouet en peau de buffle, et non vos mains. Ces règles sont fondamentales lorsque le chien est amené à jouer avec des enfants.

Les coups de crocs, même donnés doucement, peuvent faire mal. Si le chiot commence à grogner durant une séance de jeu ou qu’il ne se soumet pas aux règles établies, stoppez immédiatement le jeu et ignorez le chien. Si cela ne suffit pas, secouez-le par la peau du cou et envoyez-le dans son panier.

Jouer avec son chien en résumé :

A faire
- Profiter des séances de jeu pour éduquer le chiot
- Lui acheter un jouet pour chien
- Le laisser jouer avec d’autres chiens
- Jouer dans le calme, stopper dès que des signes d’excitation apparaissent
- Gronder le chiot au moindre signe d’agressivité

A ne pas faire
- Aller le chercher pour jouer (il faut le laisser venir tout seul)
- Lui donner des objets à vous comme jouets
- Le tenir en laisse pour jouer
- Crier pendant le jeu
- Accepter les jeux de tiraillements et les coups de dents

> Un problème d'éducation ?
Découvrez notre méthode exclusive pour éduquer votre chien facilement !

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

5 commentaire(s)

Màlék Mounia a écrit:
il y a 1 an
Merci WamiZ Pour ces merveilleux conseils..!
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 3 ans
quand on lis certains membre on rigole bien de la grammaire et de l'orthographe car certain devrais ouvrir plus souvent le dico et se relire !!!!!!!!!!!!!!!.....lol
Fant0mas69 a écrit:
il y a 3 ans
Bonjour, dis moi Gowgow , avant de suggérer d'apprendre l'orthographe et la grammaire, ne devrais tu pas l'apprendre toi même ? Tu écris aux humain...... au lieu d'écrire aux humainX....
Gowgow a écrit:
il y a 3 ans
> Liloo10 : Faudrait aussi apprendre aux humain l'orthographe et la grammaire quand ils sont petits… ça ne serait pas du luxe !
Liloo10 a écrit:
il y a 5 ans
c ' est vrai qui faut les aprendres a faire sa quand ils son tous petit !wamiz a résans !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)