Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Alimentation du chien âgé

Les modifications du métabolisme et du comportement du chien âgé influencent beaucoup le mode d’alimentation pour chien à adopter. Le chien est donc moins actif, son métabolisme de base est diminué, il se défend moins contre le froid, il a tendance à se déshydrater, il stocke plus de gras, ses muscles fondent, il absorbe moins bien les aliments, sa capacité de digestion est moins bonne par diminution des enzymes.

Il est clair qu’il faut adapter son alimentation, c’est-à-dire augmenter le nombre de repas et passer à deux repas par jour. Il faut faire la transition avec un aliment senior à partir de 5 ans pour les grandes races et de 7 ans pour les petites races. Si vous préférez une alimentation traditionnelle, donnez de la viande blanche, des pâtes ou du riz très cuits et n’ajoutez pas de sel.

L’eau

L’organisme des vieux chiens possède une teneur en eau moins grande que celui des jeunes. De plus, ils sont moins sensibles à la soif. Il existe donc un réel danger de déshydratation, surtout en cas de pathologies comme diarrhée ou vomissement.

Les besoins nutritionnels

C’est essentiellement dans la quantité des aliments qu’il faudra agir. Les maîtres ont tendance à gâter le chien qui n’a plus d’autres plaisirs, ce qui n’est pas lui rendre service.

Le chien âgé est fragilisé, il a donc des besoins en protéines qui augmentent. Or, ses reins ne sont plus capables de dégrader ces protéines. D’où un dilemme : doit-on lui administrer un régime pauvre en protéines ou, au contraire, l’enrichir ?

La solution idéale a été trouvée : il ne faut pas augmenter la quantité des protéines, mais leur qualité ; il faut des protéines hautement assimilables en quantité normale. Il faut, de même, un apport permanent car le vieux chien ne fait plus de réserve de protéines. L’idéal est un aliment de 18 à 20 % de protéines de très haute qualité physiologique.

Les matières grasses aident à l’assimilation de certaines vitamines et apportent les acides gras essentiels. Nous avons vu que les chiens âgés stockent plus facilement la graisse et sont donc sujets à l’obésité. L’aliment doit contenir 10 à 20 % de matières grasses.

Les fibres : le transit intestinal est plus long chez les vieux chiens, par conséquent, ils sont plus sujets à la constipation. Un aliment enrichi en cellulose est donc conseillé.

Le calcium et le phosphore : Les articulations sont très sensibles chez les chiens âgés. Les besoins en calcium et en vitamine D, qui permet l’assimilation du calcium, augmentent avec l’âge. En revanche, il faut diminuer l’apport en phosphore car les reins sont moins aptes à l’éliminer.

Les vitamines : L’alimentation industrielle a l’avantage de ne pas entraîner de carences vitaminiques contrairement à la ration ménagère.

Les cas particuliers

Insuffisance rénale : La quantité de protéines est à diminuer tout en respectant l’apport suffisant d’énergie. Il faudra aussi réduire la quantité de phosphore. Le taux de phosphore ne doit pas dépasser 4 %.

Insuffisance cardiaque : La pathologie la plus fréquente est l’épaississement des valvules cardiaques qui conduit à la présence d’un souffle cardiaque. La rétention d’eau est une des conséquences de cette affection. Un régime sans sel peut donc être mis en place.

> Sélectionnez la meilleure alimentation pour chien au meilleur prix !

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)