Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Eduquer son chien : 5 secrets qui font la différence

Lundi 02 Décembre 2013 |
chien caresse

Des secrets pour mieux éduquer son chien : c'est ce que nous livre aujourd'hui Margaux, auteure du blog Primitif Addict et éducatrice-comportementaliste.

Il s'agit de règles et de conseils simples que plus de 90 % des possesseurs de chien n'ont pas en tête. Pourtant ces règles peuvent faire toute la différence. Votre chien va mieux apprendre et plus vite.

1. Le bon état d'esprit

Vous rentrez après huit heures de boulot, de 2 heures de transport, et vous êtes épuisé ! Vous n'avez qu'une envie, aller vous délasser, mais votre chère boule de poils vous apporte son jouet et vous demande de l'attention. Vous vous dîtes, ok je vais lui apprendre quelques tours...

Vous n'êtes donc pas de bonne humeur, la télé est allumée, et en même temps vous vous demandez que faire à manger ce soir, mais vous vous résignez à vous occuper de lui.

A ce moment là, vous avez de grandes chances de ne pas obtenir le meilleur de votre chien. Vous feriez mieux de vous délasser d'abord, avant de commencer la séance, d'éteindre la télé et de mettre de côté le menu du soir.

Le mieux c'est d'être au calme, disponible pour le chien, de bonne humeur et patient. Vous obtiendrez alors beaucoup plus de lui. Il sent que vous n'avez pas envie et que vous n'êtes pas réellement disponible, du coup il est dissipé.

Le but est d'échanger un bon moment avec votre chien, et non que ce soit une corvée. Échanger et non, exiger !

2. Des séances trop longues ?

Il vaut mieux faire 3 séances de 3 minutes qu'une seule séance de 10 minutes. Votre chien apprend mieux avec plusieurs petites séances de 3-5 minutes et des temps de repos assez longs, plutôt qu'une longue séance non stop qui va le fatiguer.

Une séance d'éducation le fait beaucoup travailler mentalement, alors c'est mieux que son cerveau ait du temps de repos afin d'analyser les ordres.

3. Baissez vos exigences

Vos paliers sont trop éloignés, baissez vos exigences. Si votre chien n'a pas réussi correctement, c'est sûrement que vous avez sauté des étapes. Vous avez dû mal lui expliquer, alors essayez de vous remettre vous même en question, et cherchez un moyen de mieux lui faire comprendre.

Par exemple, vous voulez lui apprendre le "panier". Commencez par le récompenser quand il regarde le panier, qu'il sache que c'est avec cet objet que vous souhaitez qu'il interagisse. Ensuite, récompensez le quand il met une patte dedans, puis deux, puis les quatre. Si vous voyez qu'il n'y reste pas, alors descendez vos critères et reprenez l'étape où il doit mettre les quatre pattes dedans, ensuite viendra le temps où il se couchera et restera dedans.

Revenez en arrière afin de le remettre sur la bonne voie. N'hésitez pas à revenir d'une ou deux étapes le jour suivant pour rafraîchir la mémoire de votre chien. Vous devez amener votre chien vers la réussite !

4. Soyez régulier

Vous devez faire de vos séances d'éducation une habitude. Choisissez  un créneau où vous êtes sûr d'être chez vous. Programmez votre réveil et ne ratez la séance sous aucun prétexte (bon si il y a un incendie vous avez le droit de repousser la séance...). Utilisez le temps de publicité de votre film du soir par exemple, ou tout autre temps mort de votre quotidien.

Rappelez vous que vos séances ne durent pas longtemps et que c'est la répétition qui est importante. C'est dans la répétition d'un même comportement que le chien apprend et comprend ce qu'on attend de lui.

5. Soyez clair et constant

Sachez précisément ce que vous attendez de votre chien. Parfois, on commence à apprendre un ordre puis en cours de route on change le mot. Par exemple, une fois on lui dit "assis" puis une autre fois, "assied-toi". Pour le chien, ce n'est juste pas le même mot, il ne peut pas comprendre que la signification est la même.

Il peut également arriver qu'on ne lui demande pas la même chose avec pourtant le même mot. Par exemple "pas bouger" et "attend" sont souvent confondu et mélangé. On dit donc un "assis, pas bouger" à notre chien en attendant qu'il s'assoit et ne bouge plus. On est donc intransigeant et s'il se couche, il aura échoué.

Puis quand vous allez chercher le pain et l'attachez devant la boulangerie, vous lui dites également un "pas bouger" mais là ça vous est égal que votre chien s'asseye, se couche, ou même tire sur sa laisse. Vous n'êtes alors pas cohérent. Comment le chien peut il savoir ce qu'il faut faire et dans quelle situation ?

Soyez constant en lui demandant toujours la même chose avec le même mot !

Avec ces quelques règles, je suis sûre que votre binôme homme/chien fonctionnera mieux ! Vous verrez qu'un chien apprend très vite quand on a nous même quelques clés.
 

Margaux du blog Primitif Addict
Educatrice & Comportementaliste canin
www.primitif-addict.com

1 commentaire(s)

Maggy1388 a écrit:
il y a 2 ans
Pour le premier point, je crains que certaines personnes jouent moins avec leur chien, sous prétexte qu'ils ne sont pas "prêts" à s'occuper de leur chien. A mon avis mieux vaut jouer à moitié avec son chien que pas du tout.

Par contre pour les autres poins je suis totalement d'accord!
Les séances trop longues sont fatigantes et on a plus de risques de finir sur un résultat moyen.
Pour les exigences c'est aussi le cas. On ne peut pas demander à un chien la perfection alors qu'il ne sait pas ce qu'il doit faire. S'il réussite du premier coup tant mieux, mais si ce n'est pas le cas, on risque de le fatiguer et de le décourager, je confirme entièrement à ce sujet !

Magali
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)