Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Chien agressif et mordeur : une fatalité ?

chien agressif mordeur

Le phénomène des chiens dits dangereux est une réelle polémique en France aujourd’hui. De nombreux accidents sont recensés, plus ou moins graves, et remettent donc en cause la dangerosité des chiens et de certaines races en particuliers. La loi du 6 janvier 1999 a été votée dans cette optique et catégorise notamment les chiens de races American Staffordshire Terrier et Rottweiler comme « chiens dangereux ». 

Un chien peut-il mordre sans raison ?
Non, un chien ne mord jamais sans raison, contrairement à ce que les médias peuvent prétendre. Un chien reste avant tout un animal et des précautions sont à prendre en toutes situations ; il est important de le rappeler et de le comprendre.

Quelles sont les raisons qui amènent un chien à se montrer agressif ?
« L’agression est une menace ou une atteinte physique à l’intégrité ou à la liberté d’un autre individu. L’agressivité est un état réactionnel caractérisé par une plus grande probabilité de déclenchement de comportement d’agression ». Il existe différentes formes d’agression chez le chien, certaines normales, d’autres pathologiques :

- Territoriale : pour empêcher l’intrusion d’un étranger.
- Maternelle : défense par une chienne allaitante de ses petits.
- Par peur : quand le chien est dans une situation qu’il pense dangereuse et à laquelle il ne peut échapper.
- De prédation : lors de chasse pour capturer une proie.
- Par irritation : en cas de frustration, faim, douleur ou contact désagréable.
- Compétitive : remise en cause de la hiérarchie.

Tous les chiens peuvent-ils se montrer agressifs ?
Tout type de chien est susceptible de déclencher une séquence d’agression, quelque soit son âge, son sexe, sa taille, son poids, et sa race. Il n’existe pas de race plus dangereuse, plus mordeuse, plus méchante ou plus agressive qu’une autre. L’agressivité est souvent engendrée par la violence des propriétaires, ou la maltraitance.

Les chiens dits « de combat » sont-ils naturellement agressifs ?
On voit encore des images terribles de chiens engagés dans des combats dont l’issue est souvent la mort ou la mutilation. Jamais, en milieu naturel, des chiens ne se battraient ainsi. Il faut des conditions de développement ne leur permettant pas d’acquérir une sociabilité correcte pour que de telles horreurs soient possibles (chiens frappés, laissés à l’abandon, attachés ou enfermés dans des caisses, sans eau ni nourriture, dans le noir complet).

Ces chiens ne sont donc pas des races dangereuses mais des individus désocialisés qui sont dans l’incapacité de reconnaître l’existence d’une position de soumission. Par conséquent, aucun des deux animaux n’est en mesure de prendre une place de subordonné.

Le maître a-t-il une responsabilité dans l’agressivité de son chien ?
L’agressivité a le plus souvent pour origine une mauvaise éducation de la part des maîtres qui n’ont pas mis leur chien au rang de dominé ; le chien prend alors confiance en lui et le fait comprendre. 

Est-il vrai qu’« un chien qui a mordu mordra » ?
Cette phrase est dénuée de tout sens car la morsure est un acte qui a de multiples origines semblables à celle des agressions citées ci-dessus. Le chien ne passe à la phase d’attaque que si ses menaces se révèlent insuffisantes.

Existe-t-il différents types de morsures ?
Il existe trois types de morsures :

- prise en gueule sans serrement
- pincement
- morsure forte provoquant des lésions.

Le pincement est de loin le type le plus grave car le chien sait qu’il domine son maître et qu’il lui suffit de pincer pour avoir le dessus. Après une morsure, un chien dominant apaise un conflit en léchant la région concernée le plus souvent ou en posant ses antérieures sur les genoux de son maître. Le chien ne demande pas pardon comme le pensent les gens, au contraire : il demande sa soumission. En cas de morsure, la dangerosité est proportionnelle :

- A la taille du chien
- A la taille de la personne mordue
- A l’aspect offensif de l’agression
- A l’imprévisibilité de l’agression
- Au manque de contrôle et à l’intensité de la morsure
- A la répétition et au maintien des morsures.

Pour quelle raison les chiens semblent-ils souvent s’en prendre aux enfants ?
Nombreux accidents de morsures ou d’agression par des chiens incluent des enfants, plus ou moins âgés. Comme cela a été dit plus haut, il ne faut jamais oublier que le chien reste un animal avant d’être un compagnon. Certes, chiens et enfants ont beaucoup de points communs : l’inconscience, la curiosité, le plaisir de se salir ou encore la faculté à se faufiler sous les tables. Mais ce sont deux êtres bien différents qui ne se comprennent pas toujours et à qui il faut apprendre à faire cohabiter. Alors que se passe-t-il pour qu’un chien déclenche une séquence d’agression envers un enfant ? Il y a en général deux sortes d’agression qui ont chacune leur explication : 

- La première est le cas des nouveau-nés ou enfants en bas âge défigurés : le chien ne considère pas les enfants comme des humains ni comme des chiots, mais comme des petits. Quand un bébé pleure en absence d’un adulte, le chien réagit comme il peut pour le calmer. Souvent il commence par le lécher, ce qui n’a généralement aucun effet, au contraire. L’animal réagit alors comme il le ferait dans la nature avec un chiot par l’inhibition. Les médias disent souvent que le chien « a mordu sans raison apparente », mais nous avons vu que l’animal avait toujours une raison d’attaquer : ici, il fallait calmer un petit. C’est pourquoi il ne faut jamais laisser un enfant seul sans surveillance avec un chien. 

- La seconde est le cas des enfants pincés ou mordus. Ici, l’animal n’est pas méchant gratuitement. D’ailleurs, il ne s’agit pas d’une agression, malgré les apparences. En effet, le chien est un animal qui garde son instinct de prédateur qui le pousse à chasser lorsqu’une proie est en mouvement. C’est ce que représente un enfant qui court devant lui. Il arrive aussi que les enfants viennent jouer ou faire un câlin à leur compagnon alors qu’il est en train de dormir paisiblement dans son panier. Par surprise, le chien se réveille en sursaut et peut mordre par peur : ici non plus, il ne s’agit pas d’agression gratuite.

Quel est le meilleur moyen de prévenir ce type d’agression ?
Dans tous les cas de figure, la meilleure prévention contre les agressions et morsures de chiens est la sociabilisation et l’éducation. Mettre son chien à sa place dans la hiérarchie de la meute que forme la famille est primordial. Le chien doit arriver dernier de la meute, c’est-à-dire être le dominé et accepter les contraintes que ses maîtres lui imposent et ce, quelle que soit sa race ou sa taille. Pour cela, prenez rendez-vous chez un éducateur canin diplômé qui saura vous aider dans votre démarche. Un chien éduqué est un chien heureux et équilibré avec qui l’on peut vivre en toute sérénité, à condition de toujours garder une certaine sécurité.

Pour en savoir plus, consultez notre guide sur le dressage et l'éducation du chien

Crédits photo : gopal1035 - Flickr

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)