Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Apprendre la propreté à un chiot

Apprendre la propreté à un chiot ne prend que quelques semaines s'il est réalisé correctement. Gardez à l’esprit que vous allez devoir être très disponible, pour anticiper ses envie de se soulager. En effet, moins le chiot a l’occasion de faire ses besoins à l’intérieur, plus vite il sera propre. Le timing est très important pour deux raisons : pour détecter le moment où le chiot a envie de faire ses besoins et pour le moment où vous le féliciterez.

Des moments clés, et des signaux

Un chiot n’est physiologiquement pas capable de se retenir avant trois mois. Par contre, il va vous prévenir, à sa manière, qu’il va bientôt faire ses besoins : tourner et renifler, vous regarder avec un certain regard, couiner, etc. Retenez également que le chiot aura envie de se soulager à certains moments clé : en se réveillant, juste après avoir bu ou mangé, et juste après avoir joué. Dans tous les cas, vous disposez de quelques secondes à une minute (attention au timing !) pour le prendre et le poser là ou vous souhaitez qu’il fasse ses besoins. En général, un chiot se soulage toutes les deux heures, même la nuit (courage, sortez-le) !

La méthode

Après ces quelques informations à retenir, voilà la méthode proprement dite. Pour les « sorties-besoins », posez le chiot toujours au même endroit : le coin d’herbe en bas de chez vous, le caniveau à tel endroit. Le chiot, en sentant sa propre odeur, se sentira rassuré et fera ses besoins plus facilement. A l’instant où il termine (le timing !), donnez-lui une friandise, félicitez-le avec votre voix enjouée et des caresses.
Au bout de quelques jours, associez un mot à l’action de se soulager, comme « Fais tes besoins ». C'est simple : dites cette phrase au moment où il se soulage (le timing !). Une fois qu’il aura associé les deux, cela vous permettra de lui indiquer où il pourra faire ses besoins (pratique en promenade, vacances, déménagement etc.).

En grandissant

Au fur et à mesure, votre chiot est capable de se retenir, et ce de plus en plus longtemps. A vous de continuer à surveiller ses signaux et à le sortir régulièrement. Dans la mesure du possible, même une fois adulte, sortez-le toutes les 5-6 heures maximum.

En cas d’oubli

L’accident est arrivé. Ne le grondez pas, ce n’est pas de sa faute ! Soit vous n’avez pas été disponible à temps pour lui, soit vous n’avez pas repéré les signaux envoyés par votre chiot. Mettez votre chiot dans une autre pièce, tranquillement, et nettoyez. Prenez soin de ne pas le faire en sa présence, car il remarquera que vous portez attention à ces besoins-là (or, vous devez porter attention seulement à ceux faits à l’extérieur).

Il est vrai que ces premières semaines sont fatigantes pour les maîtres, mais pensez que vous serez tranquille pour 15 ans !
 

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)