Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

10 choses que vous n’imaginiez pas sur les chiens !

Mercredi 27 Avril 2011 |
10 secrets chiens

On a beau aimer les chiens, il est difficile pour autant de tout connaître sur eux. Mais un livre, sorti ce mois-ci (aux Etats-Unis, désolé pour les non-anglophones), pourrait bien changer la donne.

Ecrit par un vétérinaire réputé et titré Your Dog : The Owner’s Manual (« votre chien : le guide du maître »), il se propose de tout vous révéler sur votre compagnon.

Au passage, il ne se gêne pas non plus pour égratigner quelques idées reçues sur le meilleur ami de l’Homme. Si vous avez apprécié ces quelques conseils, vous aimerez le livre.

Pour les amoureux des chats, « Votre chat : le guide du maître » paraîtra au printemps prochain.

En attendant, vivement la traduction française !

Les petits chiens muent plus

La mue est une des choses dont les amateurs de chiens se plaignent le plus. Pourtant les gens se méprennent souvent en choisissant un animal dont la mue est peu importante. Le type de chien qui mue le moins ? Un petit chien (plus petit = moins de poils) avec un long pelage car celui-ci tient plus longtemps qu’une fourrure courte.

Les médicaments peuvent être des poisons

Prévenir les accidents peut sauver plus que votre chien, cela peut aussi vous faire économiser de l’argent. En conservant tous les médicaments hors de portée de votre chien (ceux de votre animal et les vôtres), vous le protégez contre le risque d’empoisonnement n°1.

Vous éviter du ménage

Comment faire en sorte que votre chien ne s’ébroue pas après le bain (et ainsi n’en mette pas partout dans la sale de bain) ? C’est simple : la secousse du chien part de sa truffe. Si vous maintenez le museau de votre animal dans votre main le temps de le couvrir d’une serviette, vous l’empêcherez de s’ébrouer.

La promenade? Un vrai plaisir !

Les nouveaux accessoires pour chien comme les laisses frontales ou les haltis (liens à disposer autour du museau et de leurs têtes) peuvent faire de vos balades un vrai plaisir. Ils agissent à la manière d’une direction assistée pour votre chien.

Vieillir dans de bonnes conditions

Vieillir n’est pas forcément synonyme de souffrances pour votre chien. En accord avec votre vétérinaire, vous pouvez lui donner des neutraceutiques (aliments qui procurent un avantage sur la santé) tels que l’huile d’omégas 3 ou de la glucosamine. En complément d’un traitement médicamenteux contre la douleur, cela peut redonner un coup de fouet à votre vieux chien.

Prévoir certains médicaments chez soi

Tout maître devrait garder à portée de main des médicaments sans ordonnances. Il est recommandé de prévoir chez soi du Pepto-Bismol (maux de ventre), du peroxide d’hydrogène (vomitif) et du Benadryl pour les allergies.

L'assurance pour animaux

La plupart des gens souhaitent profiter des incroyables avancées de la médecine vétérinaire sans en avoir les moyens financiers. La solution ? L’assurance pour animaux. La surprise ? Alors que de nombreuses compagnies proposent des contrats intéressants et des assurés satisfaits, moins de 2% (chiffres américains) des propriétaires d’animaux souscrivent à une assurance chien – chat.
A ce propos, vous pouvez consulter notre rubrique assurances pour animaux !

Rendre la visite vétérinaire agréable

Votre animal déteste aller chez le vétérinaire ? Ce n’est pas une fatalité. Si vous faites en sorte avec votre praticien de rendre les premières expériences médicales de votre chien plaisantes, il adorera aller à la clinique les fois suivantes. Exemple : ne faites pas tailler ses griffes là-bas et donnez lui des caresses et des friandises à chaque visite. Il associera ainsi le vétérinaire à quelque chose d’agréable.

Astuces pour économiser sur les soins

Il est facile d’économiser sur les soins de votre animal sans en affecter sa santé. Vous pouvez comparer les prix des médicaments prescrits, les acheter en gros, faire du troc de médicaments sur Internet par exemple… Garder son animal mince est également une bonne façon de lui épargner des soins évitables.

Des vaccins tous les trois ans

Les vaccins annuels ne sont plus recommandés. La plupart des chiens devraient se faire administrer les rappels de base tous les trois ans environ. Un vaccin « fourre tout » pour tous les chiens n’est plus vraiment cohérent aujourd’hui.

2 commentaire(s)

Atine a écrit:
il y a 5 ans
J'ai une question pour les vaccins. Pourquoi cela suffit tous les trois ans et vous pensez que les vétérinaires acceptent ça ??
Amanda11 a écrit:
il y a 5 ans
Trop chou la photo!!!
Et super l'article.
Au final:Merci Wamiz!!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)