Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Une vingtaine de chiens de retour sur le camp Nicolas Vanier

chiens de traineau

En juillet dernier, la fermeture du camp portant le nom de Nicolas Vanier et l'évacuation des 61 chiens qu'il accueillait engendraient une vive polémique en raison notamment d'accusations de maltraitance contre lesquelles le célèbre aventurier et réalisateur s'est vivement défendu.

Mais tandis que les éleveurs des environs se réjouissaient de voir le camp fermer ses portes après avoir vu plusieurs de leurs bêtes tuées par les chiens du camp, voilà que 25 chiens sont de retour sur le plateau de Vassieux-en-Vercors dans la Drôme, rapporte France Bleu.

Une réouverture dès l'hiver prochain ?

Ancien musher du camp, Frédéric Vinson a en effet décidé de reprendre le bail et après avoir réalisé des travaux pour sécuriser le lieu et éviter les risques de fugues et de nouvelles attaques de brebis, il entend ouvrir un camp de chiens de traîneaux, Les traineaux de Gaillard, et espère pouvoir accueillir dès l'hiver prochain ses premiers visiteurs.

Alors que le camp Vanier offrait un service d'hébergement et de restauration, Fréderic Vinson, qui a déposé fin juillet une demande d’autorisation auprès de la direction départementale de la protection des populations de la Drôme (DDPP), ne proposera que des promenades avec ses chiens de traîneaux. Son camp n'aura plus rien à voir, ni de près ni de loin, avec Nicolas Vanier.

Les services de l'Etat se sont rendus sur place en fin de semaine dernière afin de s'assurer que la mise aux normes réclamée par la préfecture ait bien été réalisée et donner ou non ou leur accord au musher. Si Fréderic Vinson obtient cette autorisation, il devra composer avec la colère et l'inquiétude des éleveurs qui craignent de voir leurs bêtes à nouveau menacées et s'insurgent contre le retour prématuré des chiens alors qu'aucun geu vert n'a encore été donné au musher.

5 commentaire(s)

Lilou64 a écrit:
il y a 2 ans
Je n'ai pas compris...
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 2 ans
Je peux comprendre la colère et l’inquiétude des éleveurs .Mais quand même ils pourraient donner une nouvelle chance à cet homme ? qui quand même à repris le bail et après avoir réalisé des travaux pour sécuriser le lieu et éviter les risques de fugues et de nouvelles attaques de brebis .Comme dit Tania c'est une affaire a suivre .
Tania28700 a écrit:
il y a 2 ans
Bien vu Heidens !!
Heidens a écrit:
il y a 2 ans
Bah,dans le pire des cas,les éleveurs pourront accuser les loups...business is business!
Tania28700 a écrit:
il y a 2 ans
A suivre...
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)