Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Une étude prouve que les maîtres et leurs chiens se ressemblent véritablement

Femme et son shiba

Tel chien, tel maître ? Ce dicton, qui suscite soit le rire soit des réactions dubitatives, pourrait bien être plus vrai qu’on ne le croit ! C’est du moins ce que tend à prouver une étude effectuée à l’école universitaire de Kwansei au Japon.

C’est à Sadahiko Nakajima, psychologue de l’université en question, à qui l’on doit cette étrange découverte. D’après ses expériences, non seulement les gens sont capables d’associer le bon maître au bon chien à partir de photos, mais en plus il est possible de détecter quels couples chien-maître sont des faux. Voici en résumé les tests qu’il a effectués pour en venir à ces conclusions.

Retrouver les bonnes paires

Dans un premier temps, il a fallu photographier des maîtres, puis leurs chiens, lors d’un salon canin. Les photos ont été retouchées, pour retirer tout autre élément (les arbres du fond, une personne se trouvant à côté etc), et les personnes photographiées devaient toutes afficher la même expression neutre en regardant droit dans la caméra. En tout, ce sont 40 maîtres et autant de chiens qui ont été photographiés, tous différents.

Sur des affiches, présentées à un échantillon de personnes volontaires pour le test (soit 502 étudiants japonais), des photos de maîtres ont été associées à des photos de chiens. Seules 20 paires chien-maître étaient correctes parmi celles présentées.

Enfin, sur certaines de ces affiches, ce n’était pas le visage entier du maître ou la tête entière du chien qui apparaissait. Parfois, le regard était masqué, ou la bouche. Parfois ce n’était que les yeux du maître et ceux du chien qui étaient visibles. Malgré tout, il fallait trouver le véritable compagnon de chaque homme et de chaque femme.

L’association inconsciente des caractéristiques physiques

Résultat ? 80% des participants ont été capables d’identifier les vrais couples chien-maître parmi les photos où rien n’était masqué. Le pourcentage ne baisse que très légèrement lorsque seule la bouche est dissimulée (73% de réussite), mais baisse considérablement lorsque c’est le regard qui n’est pas affiché.

Ces résultats tendent à prouver que c’est dans les yeux que tout se passe. Et la dernière expérience le confirme. Lorsque seul le regard du chien et le regard du maître est montré, le taux de réussite est de 74%. Rien qu’en associant les paires d’yeux, les étudiants japonais étaient capables de savoir à qui appartenaient les chiens. Un résultat surprenant, il est vrai. Mais ne dit-on pas après tout que les yeux sont les fenêtres de l’âme ?

 

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)