Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

SPA : l'ex-présidente réagit au débat

Mercredi 23 Septembre 2009 |
caroline lanty SPA

La SPA a connu des jours meilleurs. Après la polémique découlant du rapport de la Cour des comptes, sur la gestion, notamment financière de l’Association, l’image de celle-ci risque d’en prendre un coup.

Mais si le rapport ne manque pas de soulever bon nombre de dysfonctionnements, il semble en revanche, oublier certains points positifs dignes d’être soulignés.

Que doit-on penser de tout cela ? Caroline Lanty, avocate, administratrice de la SPA et ancienne présidente de la Société Protectrice des Animaux (de novembre 2006 à novembre 2008) nous éclaire et nous donne son avis sur cette affaire.

 

 

 

Wamiz.com : Pensez-vous que le rapport de la Cour des comptes reflète réellement la situation actuelle de la SPA ?

Caroline Lanty : Le Rapport de la Cour porte sur l’examen des années 2003 à 2007. Il met en exergue plusieurs dysfonctionnements tenant notamment à la gestion des legs, aux constructions de refuges et aux frais de collecte. Je regrette que ce rapport soit « à charge » et qu’il ne mette jamais en avant les atouts, améliorations et points positifs de l’Association.

Plusieurs dysfonctionnements ont été depuis lors corrigés. En effet, le service des legs de la SPA a été totalement « rénové » en septembre 2008 : nouveau responsable, nouvelles procédures, contrôle et surveillance accrus.

S’agissant des refuges, j’avais tenté d’initier un « nouveau concept de refuge » avec une grande société du bâtiment. Le premier chantier est en cours et j’ose espérer que le Conseil d’administration poursuivra dans cette voie, afin d’avoir un interlocuteur unique, compétent et fiable, assisté d’un bureau d’études de contrôle.

La SPA doit également parvenir à renouveler une partie de ses cadres, afin de miser sur une réelle expertise technique et juridique.

La SPA doit impérativement mettre en avant son expertise et sa fonction au service des animaux, jamais démentis et expliquer que l’argent des adhérents et donateurs permet de gérer 57 refuges, 12 dispensaires de soins gratuits aux animaux, 600 salariés.

Le budget annuel de l’Association est de 40 millions d’euros, dont 18 millions euros de masse salariales, 10 millions euros de budget vétérinaires, 4 millions d’euros de nourritures et aides en nourritures, 5 millions d’euros de travaux de rénovation. Ce a quoi s’ajoutent les budgets de communication, de marketing.

Comparer aujourd’hui la SPA au scandale de l’ARC est aussi excessif qu’inexact.

Où va concrètement l’argent des legs, dont la gestion a été remise en cause par la Cour ?

Comme expliqué, la situation du service Legs a fait l’objet d’une plainte de ma part en octobre 2008 auprès du Procureur de la République. Dès septembre 2008, de nouvelles procédures ont été mises en place : transparence, justes prix de vente, pluralité d’acheteurs….

La SPA perçoit en moyenne 20 millions d’euros de legs chaque année. Cet argent sert directement aux fonctionnements des 57 refuges, des 12 dispensaires, de la Cellule anti-trafic, des services administratifs du siège social, des aides aux autres associations de protection animale, des aides aux propriétaires d’animaux disposant de ressources insuffisantes, des messages de communication, à l’organisation des journées portes ouvertes et du noël des animaux.

Selon la Cour des comptes, les conditions d’hébergement animaux sont « mauvaises voire indignes ». Qu’en pensez-vous ?

La Cour des comptes a visité 3 refuges lors de son contrôle. Les conditions de vie des animaux ne sont pas indignes, même si certains refuges méritent évidemment une rénovation et des travaux d’envergure. Un refuge ne sera jamais un endroit 4 étoiles. C’est un endroit ou nous accueillons les animaux abandonnées et maltraités parce que leurs propriétaires ne souhaitent plus les assumer.

Nos équipes salariées et bénévoles oeuvrent au quotidien pour rendre ce séjour le plus « agréable » possible ou le moins « traumatisant » possible. Nous sauvons près de 40 000 animaux par an de l’euthanasie et avons, en permanance, 8 000 animaux présents dans nos structures.

Pour avoir visité 50 refuges sur 57, je ne peux laisser dire que nos refuges sont indignes. Ce sont des lieux où s’expriment la lâcheté humaine et la détresse des animaux, mais également des lieux ou nous donnons une seconde chance à ces animaux qui, si la SPA n’existait pas, seraient euthanasiés. Ce n’est pas tout beau, ni toujours tout propre, mais l’attention des équipes est souvent exemplaire et méritante.

Quels sont les projets d’action de la SPA ces prochains mois ?

Je l’ignore n’étant plus Présidente, mais je souhaiterais que la SPA adopte une communication différente, empreinte de constats, mais aussi d’ambition et de dynamisme.

1. La Cour des comptes est dans son rôle lorsqu’elle pointe les dysfonctionnements

- Nouveaux statuts à adopter en urgence
- Professionnaliser certains services du siège social
- Transparence dans la communication et modernisation des outils et base de données
- Encadrement strict des procédures de construction de refuges

2. Mais le rapport de la Cour des comptes est à charge et ne reflète pas la réalité actuelle
- Nombreuses modifications apportées depuis 2003 que la Cour ne relève même pas, et en 2008 pour les legs.
- Fonctionnement correct, voire bon des refuges dans leur mission d’accueil et de placement des animaux
- Travail remarquable de la cellule anti-trafic
- Cohérence et efficacité du service juridique (700 plaintes déposées chaque année, procédure de saisies des animaux détenus dans des conditions indignes…)
- Structuration du service jeunes pour amener la jeune génération à respecter l’animal
- 40.000 animaux sauvés de l’euthanasie chaque année
- Nombreuses autres associations aidées et nombreux propriétaires d’animaux aussi (aides vétérinaire et alimentaires)

1 commentaire(s)

Drid a écrit:
il y a 7 ans
Comme pour toutes les associations, il y a surement des améliorations à faire sur la gestion.

Mais il ne faut pas oublier le travail formidable que la SPA réalise au quotidien.
Sans cette association, la situation serait catastrophique et dramatique.

J'invite d'ailleurs tous ceux qui ont la critique facile à se rendre dans un refuge près de chez eux pour constater l'implication des équipes et bénévoles de la SPA.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)