Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Pour se loger à San Francisco, nombreux sont ceux qui doivent abandonner leurs animaux

chien abandonné refuge

Avoir un animal de compagnie et vivre à San Francisco, une mission impossible ? Si l'on en croit la SPCA de la ville, la crise du logement s'accompagne à San Francisco d'une vague d'abandons de chiens et de chats. Une personne sur quatre abandonnant son compagnon à 4 pattes à San Francisco le fait en effet pour pouvoir se loger, affirme la porte-parole de l’association Krista Maloney à CNN.

"Le lien entre logement et animal de compagnie est devenu un problème de plus en plus commun" explique-t-elle.

Les loyers ont augmenté à San Francisco au rythme de l'arrivée de personnes aux revenus très élevés venues travailler dans la Silicon Valley. La pénurie de logements a naturellement entraîné une concurrence féroce et le prix n'est plus le seul critère de sélection aujourd'hui.

"Loger son animal avec soi est devenu un luxe"

"La concurrence pour chaque appartement est si féroce que les propriétaires se permettent un degré de sélection très élevé de leur locataire" souligne Mark Campana, président de la société Anchor Realty. Cette agence plus de 1000 biens à San Francisco et n'accepte aucun animal de compagnie.

"Étant donné la demande actuelle de logement, un propriétaire n’a aucun intérêt à accepter les animaux de compagnie. Si certains propriétaires peuvent faire preuve de souplesse, par simple gentillesse, ils savent qu’ils pourront toujours trouver un autre locataire sans animal", affirme Michael Harrington, président de Pacific Union Property Management.

Résultat ? Si vous avez un animal et souhaitez vous installer à San Francisco, votre loyer sera 12% plus élevé que si vous n'aviez pas de compagnon à 4 pattes, contre 3,5% dans les autres grandes villes américaines, révèle une récente étude publiée par HotPads. A New York, par exemple, la part de logements où les animaux sont acceptés est trois fois plus élevée.

Ils sont peu nombreux, mais il existe heureusement des amis des animaux qui acceptent de louer leurs biens aux propriétaires de chiens et de chats. C'est le cas de Jackie Tom, dont l'agence gère 35 logements où les animaux sont les bienvenus à San Francisco. "Il y a beaucoup de propriétaires d'animaux merveilleux et il n’y pas assez de logements pour eux. Loger son animal avec soi est devenu un luxe" déplore-t-elle. Les résidences se targuant d'être pet-friendly facturent en effet bien souvent le privilège, devenant hors de portée des personnes à faible revenu.

Poussés à mentir

Pour pouvoir garder leur animal, certains n'hésitent alors pas à mentir, en faisant passer leur chien pour un chien d'assistance ou de thérapie.*

Ce phénomène aurait pris tant d'ampleur que certaines agences, comme celle d'Eric Andresen, président de la San Francisco Apartment Association and Viking Services Corp., qui gère 2,300 biens locatifs, encouragent désormais les propriétaires à accepter les animaux afin de garder un contrôle sur la présence d'animaux dans leurs bâtiments. Et cela rendra votre relation avec votre locataire plus coopérative" souligne-t-il.

Faut-il voir une lueur d'espoir pour les propriétaires d'animaux de San Francisco et les refuges débordés de la ville ?

 

Crédits photo : Ian Phillips - Flickr

4 commentaire(s)

Alicemaxine a écrit:
il y a 1 an
Mais pourquoi ils font ça ? Pour certaines perssonnes c'est comme (ou presque) abandoner les enfants etje suis d'accord avec toi fantaisie2 les loueurs sont trop exigents !EN plus pour qu'ils aillent ensuite se faire piquer ! Bravo !
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 1 an
Ce qui est n'importe quoi c'est surtout les loueurs d'appartement qui sont de plus en plus exigeant ...

Pas d'animaux pas d'enfants en bas âge etc : çà existe aussi en France !!!
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 1 an
Complètement nul cette loi a San Francisco. pour ma part aucun choix je n'habite pas dans cette ville , trop du n'importe quoi choisir entre sa maison et son chien a un tel prix , franchement ils ne savent pas quoi inventer dans certaines villes du monde , pauvre chiens après on dit que les refuge sont archi complet , et bien avec des idées pareil faut pas s'étonner que les gens abandonne leur chien , d'ailleurs ils sont trop nul , on choisis pas entre un chien et un appartement .mon avis perso .
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 1 an
C'est n'importe quoi !!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)