Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Migaloo, le premier chien archéologue

chien archéologue flair odorat

L'odorat du chien est un allié si précieux dans tant de domaines. De la détection d'explosifs, de drogues, à celles des truffes, en passant par celle de corps enfouis sous des mètres de neige et même des cancers chez l'Homme, nos meilleurs amis à 4 pattes n'ont plus à faire leurs preuves en matière de flair.

Et ils ne cessent de nous surprendre, comme le chien Migaloo, un Labrador croisé devenu... archéologue !

Le chien retrouve des fragments d'os enfouis sous terre

Adopté dans un refuge australien par un certain Bud Streten, directeur d'une société de conseil aidant des entrepreneurs à mener des projets dans le respect du patrimoine culturel et des autochtones à travers le monde, il a été formé par l'entraîneur canin Greg Jackson pour rechercher des fragments d'os anciens.

Les fouilles archéologiques sont très coûteuses et demandent beaucoup de travail, parfois réalisé en vain. Il n'existe pas d'outil permettant de détecter avec précision les fragments d'os enterrés à des mètres sous terre.

Il est donc nécessaire de creuser le sol pour confirmer leur présence, comme c'est le cas pour les sépultures sacrées des autochtones. Il n'existe aucun moyen de prouver la présence d'une tombe sans la déranger par l'excavation. 

Un allié pour les archéologues et les tribus autochtones

Migaloo est alors devenu un allié de taille pour les archéologues comme pour les Aborigènes souhaitant protéger les sites funéraires de leurs ancêtres.

Lorsqu'il a fait part de son désir de former son chien à ce type de recherche, Bud Streten a dû faire face à un grand scepticisme. Personne n'imaginait que l'animal serait capable de réaliser une telle mission. Et tout le monde se trompait !

Migaloo a été formé pendant 6 mois, avec l'aide du South Australia Museum, qui a prêté des fragments d'os.

Puis le chien a réalisé un ultime test : lâché sur un site connu pour abriter des sépultures vielles de 600 ans, il a détecté en quelques minutes seulement le lieu exact où se trouvaient les tombes.

La prochaine mission du chien Migaloo ? Ader des tribus autochtones australiennes à localiser des sites sacrés. Puis il s'envolera vers la France, et la Belgique, où il travaillera à la recherche de vestiges sur des champs de bataille de la seconde guerre mondiale devenus des terres agricoles.

A plus long  terme, Greg Jackson aimerait développer encore les talents de Migaloo, en lui apprenant à identifier poteries et  fossiles. L'entraîneur espère aussi former d'autres chiens à l'avenir.

Crédits photo : DR

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)