Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Les chiens d’accompagnement dans le tribunal : pour ou contre ?

chien d'assistance tribunal viol

Rosie, une femelle Golden retriever sera-t-elle le dernier chien d’accompagnement à avoir pénétré un tribunal en plein procès ? Cela c'était passé en juin dernier à Poughkeepsie, dans l’état de New York, aux USA.

La chienne de 11 ans était dans le box des témoins pour soutenir une jeune fille de 15 ans qui avait la lourde tâche de désigner son agresseur qui l’a violée pendant 4 ans.

Un chien de thérapie pour réconforter les victimes

Rosie est une chienne de thérapie qui réconforte les personnes stressées ou sous pression par sa simple présence.

Ce genre de chien est un soutien de taille pour des enfants qui ont vécu des épisodes traumatisants. La jeune fille de 15 ans a particulièrement été sensible à la présence de Rosie ; elle lui faisait des câlins sans arrêt.

La présence du chien controversée

Mais aujourd’hui, les avocats de la défense mettent Rosie au centre d’un débat qui fera probablement jurisprudence : les chiens d’assistance peuvent-ils être acceptés au cours d’un procès ?

D’autres tribunaux ont accepté la présence d’un chien au cours d’un procès pour réconforter des enfants vulnérables qui devaient faire face à un jury.

Les avocats de la défense avancent que la présence du chien peut influer sur la décision du jury. Les animaux attirent la sympathie, l’empathie, et l’on est tentés de faire pencher la balance de leur côté.

Un procureur va même jusqu’à affirmer qu’un chien peut faire toute la différence entre une condamnation et un acquittement.

Le chien aurait aidé à désigner l’agresseur

Si des voix s’élèvent contre la présence des chiens de thérapie dans un tribunal, c’est parce que Rosie aurait « activement » participé à désigner l’agresseur de la jeune fille.

En effet, alors que cette dernière semblait hésitante, la Golden retriever aurait tapoté la jeune fille avec son museau et poussé la jeune fille à le désigner. L’agresseur a ainsi écopé de 25 ans de prison.

Quand la cour d’appel de New York va évaluer la question, elle se penchera probablement sur d’autres cas où un chien d’assistance est intervenu dans un tribunal avant de statuer sur leur légitimité au cours d’un procès.

Et vous, pensez-vous que la présence d’un chien au procès peut influencer le jury ?

Crédits photo : Kelly Shimoda pour The New York Times

13 commentaire(s)

Nadlou a écrit:
il y a 5 ans
absolument pour.
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 5 ans
pour !!!
il y a 5 ans
Absolument POUR !
Très bone initiative dans le but de rassurer les victimes .
Coco127 a écrit:
il y a 5 ans
je suis pour
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 5 ans
Pour !!
Pauvre Fille !!
Quelle C*nard L'homme Qui Lui A Fait Subire ça !!
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 5 ans
La justice américaine est débile de ce point de vue là. A mon avis, les chiens sont un soutien primordial pour les enfants convoqués au tribunal. Quant aux juges et procureur, ce sont des adultes, ils n'ont qu'à pas se laisser attendrir, et prendre des décisions justes. Les chiens sont là pour les enfants, juste pour les enfants !
Amon a écrit:
il y a 5 ans
Pour bien sûr

Mais de là à ce que ça finisse avec le chien muselé, en cage et attaché avec un collier électrique pour éviter qu'il aille égorger violemment quelqu'un dans l'assistance :/

y a qu'un pas !

je sais je sais je vois toujours le mauvais coté des choses ! mais nos législateurs nous ont bien prouvé à moultes reprises leurs talents pour nous pondre des lois idiotes
Love Animals a écrit:
il y a 5 ans
je suis pour .
il y a 5 ans
Absolument pour!
Morgane57 a écrit:
il y a 5 ans
pour c une idée que je soutien
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)