Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Chiens d’attelage abattus : Québec et Ottawa doivent s’excuser

Mardi 16 Mars 2010 |
massacre chien d'attelage

Plus d’un millier de chiens d’attelage appartenant aux Inuits ont été abattus par la police québécoise dans les années 50 et 60, selon le rapport d’un juge à la retraite. Ces massacres des chiens d’Inuits se justifiaient soi-disant pour des raisons de sécurités dans les villages du grand Nord.

Les gouvernements canadien et québécois devront, cinquante ans plus tard, répondre de leurs crimes, présenter des excuses aux Inuits de Nuvanik et payer une compensation financière. Pour la première fois en cinquante ans, la lumière est faite sur la responsabilité des « autorités blanches » dans l’extermination des animaux.

Ces massacres ont bien évidemment lourdement affecté les relations des Inuits avec les Canadiens, et ont été très préjudiciable pour leur mode de vie. Ces chiens avaient en effet un rôle central dans la vie quotidienne des Inuits du Nuvanik : ils assuraient la survie du peuple et leur offraient un moyen de transport inestimable. Le gouvernement canadien est lui aussi impliqué pour n’avoir pas réagi au moment où se sont déroulées les tueries.

Dans les années 50, après avoir tenté une cohabitation avec les Inuits, les Blancs imposent des lois sur leurs chiens, leur demandant de les tenir en laisse. Cet ordre n’est pas entendu par les Inuits qui, en tant que nomades habitués à voir leurs animaux courir en liberté, ne peuvent comprendre qu’on leur demande de les attacher. Les policiers canadiens répondent immédiatement en abattant les chiens ou en forçant les Inuits à le faire eux-mêmes.

Ce rapport devrait donc rendre leur dignité aux Inuits et à leur tradition qui intègre les chiens à part entière dans leur quotidien. Les compensations financières qui seront versées serviront à promouvoir la culture et la langue inuite.

1 commentaire(s)

Hotspur666 a écrit:
il y a 5 ans
Le gros mensonge des média et des politiciens, blanc et innuit...tout est faux, faux, faux.

Comme pilote de brousse, j'ai transporté les policiers chargés de l'extermination.
Les responsables du massacre sont les esquimaux, par leur négligence criminelle envers leurs enfants. Maltraités et affamés, les chiens ont dévoré plusieurs enfants dans beaucoup de villages.

C'est qui a été la raison officielle du massacre, raison qu'on cache bien aujourd'hui.

Originellement, les Inuits laissaient leur chiens libres, ceux ci restaient tout près pour échapper aux ours polaires et aux loups. Mais observant la manière que les arpenteurs et explorateurs blancs traitaient leur chiens, attachés a des pieux avec une chaine de UN(!) pied de long, les esquimaux se sentirent obligés de faire pareil.

Comme les enfants ont toujours été libre d'aller et venir sans surveillance, on peut imaginer que trainant alentour d'animaux affamés et enragés de leur soudaine captivité, un grand nombre d'enfants sont disparus sans laisser de traces(dans le ventre des chiens).

Alors les parents se sont mis à tirer sur les chiens...les propriétaires des chiens à tirer sur les parents...il fallait faire quelque chose avant qu'il y ait des morts humains!!

Mais la décision a vraiment été prise par le parti libéral et la firme bombardier fabricant de moto-neiges.

La belle occasion de vendre des millier de Skidoos et remplir la caisse électorale du Parti Liberal!
Chaque proprio de chien mort a eu un Skidoo gratuit payé par le gouvernement et le parti libéral a eu sa ristourne secrète de Bombardier.

C'est ce qui m'a été chuchoté par les policiers, pas très heureux de faire ce massacre,
mais les ordres sont les ordres et les média corrompus se gardent bien d'accuser cette racaille de Pierre Trudeau, la canaille aux poches bien remplies!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)