Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

60 000 personnes se mobilisent pour sauver un Pit Bull de l'euthanasie

pit bull attaque

Le mois dernier, la ville de Phoenix, aux Etats-Unis, a été le théâtre de la lutte très controversée des défenseurs des animaux pour la survie d’un chien. L’animal, un Pit Bull répondant au nom de Mickey, avait attaqué et mutilé le petit Kevin, âgé de quatre ans, le 20 février dernier.

D’après Guadalupe Villa, sur place lors de l’attaque, l’enfant jouait dans le jardin et aurait ramassé un os près du chien, qui était attaché au bout d’une chaîne à proximité. Le Pit Bull s’est alors jeté sur Kevin et l’a gravement défiguré. D’après les médecins, il faudrait des mois, voire des années de chirurgie pour lui rendre son visage.

Une mobilisation sans précédent

Suite à cette attaque, il revenait à un juge municipal de décider du sort du chien Mickey, qui avait de grandes chances d’être euthanasié. Mais c’était sans compter une mobilisation sans précédent pour sauver l’animal, car ce sont des milliers personnes qui ont donné de la voix sur les réseaux sociaux pour défendre Mickey.

Les sympathisants se rangeant du côté du Pit Bull ont tenu à préciser qu’il ne s’agissait pas, dans leur combat, d’accorder plus de valeur à la vie du chien qu’à celle de l’enfant. « Ce n’est pas Mickey versus Kevin », souligne l’avocat John Schill, représentant le chien dans la pétition remise au tribunal pour le sauver.

La pétition en question, signée par plus de 60 000 personnes, insiste sur le caractère accidentel de l’attaque. Cette dernière n’aurait pas eu lieu si l’enfant avait été mieux surveillé et n’avait pas pris l’os appartenant au chien. Les défenseurs de Mickey ont également tenu à mettre en évidence que le fait d’être attaché, comme souvent dans ce genre de cas, poussait le chien à avoir une attitude agressive.

Le 25 mars, le juge Deborah Griffin a décrété que la responsabilité de l’attaque était partagée par les différents adultes présents. Malgré tout, compte tenu de l’agressivité de Mickey, il ne devra jamais être adopté par une famille. L’une des associations défendant le chien s’est vu confier ce dernier et a pour obligation de lui trouver, dans les trente jours, un centre de réhabilitation ou un refuge qui saura prendre soin de lui.

Une prise de conscience de la responsabilité humaine

Ce qui s’est passé à Phoenix le mois dernier n’est pas s’en rappeler de trop nombreux cas similaires, y compris en France. On se souvient par exemple qu’en Septembre dernier à Villers-Outréaux une nourrice avait été poursuivie pour « blessures involontaires ». En effet, comme c’était le cas pour Mickey et le petit Kevin, l’enfant de deux ans dont elle s’occupait a échappé à son attention l’espace d’un instant et s’est approché du Jack Russel attaché dans le jardin, qui l'a alors mordue au visage.

Les parents de la victime ont demandé trois mois de prison pour la baby-sitter, pourtant cette dernière n’est finalement sanctionnée que par une amende de 500 euros. Le juge a en effet estimé que l’assistante maternelle se sent déjà assez coupable de ce qui est arrivé et est rongée par les remords.

S’il n’est nulle part question du chien, qui selon la loi doit être examiné par un comportementaliste chargé d’estimer s’il est dangereux ou non, il est cependant encourageant de constater l’intérêt porté à la part de responsabilité de la nourrice dans l’attaque. Car même en présence d’un animal pouvant sembler inoffensif, il est impératif de toujours surveiller les enfants.

Crédits photo : michael schennum

7 commentaire(s)

Celinechou a écrit:
il y a 2 ans
Un animal privé de liberté sera toujours plus agressif. Les propriétaires qui laissent leurs chiens attachés au bout d'une chaîne à longueur de journée ne se rendent pas compte qu'ils le rendent dangereux. Ils croient bien faire, se disent qu'ainsi le chien ne s'échappera pas, ou n'attaquera personne, mais c'est le contraire. Avec un minimum de son sens, c'est facile à comprendre: aucun humain n'aimerait passer ses journées enchaîné, il en va de même pour les chiens. Le chien se retrouve privé de liberté, il n'a plus la possibilité de se défouler en courant, son territoire est réduit à un minuscule cercle... Il me paraît normal qu'il se montre alors agressif envers ceux qui s'approchent et qui lui retirent le peu qu'il lui reste (en l'occurrence, un os). Dans cette histoire, ce sont bien les parents qui sont responsables. Par leur ignorance, ils ont rendu leur chien dangereux. Et, en ne surveillant pas leur enfant, ils l'ont mis en danger. Ce chien ne mérite pas l'euthanasie, il a besoin d'être pris en main, éduqué, respecté et aimé. S'il n'est pas trop tard, s'il n'a pas gardé de séquelles psychologiques de son ancienne vie attaché au bout d'une chaîne, alors il pourra être adopté sans problème. Je pense exactement la même chose en ce qui concerne l'histoire de la nounou.
Je trouve bien que l'on commence enfin à s'interroger sur la responsabilité des maîtres quant à l'agressivité de certains animaux de compagnie. Auparavant, ces animaux étaient piqués. Aujourd'hui, on commence enfin à comprendre que la manière dont ils sont élevés et éduqués a une grande influence sur leur comportement.
Je suis sincèrement désolée pour ces enfants. Leurs vies commencent bien mal...
Barthelemy a écrit:
il y a 2 ans
quand un vaccin contre la c******e sera t-il inventé ??!! y'en a marre de tous cotés de tous ces soi disant humains incompétents à tous niveaux, heureusement que comme tous ces milliers de chiens euthanasiés, tous ces pourris iront un jour dans le trou...
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 2 ans
Il n'est pas très positif de laisser longtemps les chiens attachés, ils se sentent vulnérables.
Souvent la responsabilité est partagée et un humain doit être à même d'anticiper les attitudes de son chien car un animal reste un animal, sa seule défense est sa gueule on ne doit jamais l'oublier et l'on se doit de respecter sa nature. Faire attention est une attitude de responsabilité humaine!
Michellou a écrit:
il y a 2 ans
Un enfant doit être surveillé en permanence point barre ! s'en prendre au chien et l'euthanasier d'office est trop facile il était attaché et on est venu lui prendre son nonos, où était la personne sensée surveiller l'enfant ??
Sandmend a écrit:
il y a 2 ans
Pétition signé. Si leur maitre(se) avait appris à l'enfant de respecter le chien aussi si il était mieux surveiller tous cela ne serait jamais arrivé. Encore un toutou de plus qui va payer à cause des C**S D'HUMAINS qui a été surement maltraiter à pas eu la chance d'être tombé sur des bons maitres. Les humains qui violent, tuent ou agressent blessent les gens physiquement eux ne sont pas euthanasié pour autant! pourtant ils sont bien plus dangereux et vicieux que tout ses pit bulls
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 2 ans
Je suis vraiment désolé pour cet enfant qui aura de multiples opérations , mais comme là dit une internautes pourquoi l'enfant n'était il pas surveiller tout le monde sait que lorsqu'un chien et peux importe sa race a un os il ne faut pas laisser un enfant sans surveillance , j'espère que ce chien sera sauvé malgré cette attaque pas programmer et qu'il ne mérite pas l’euthanasie pour autant .Bravo à tout ceux qui se battent pour la vie de ce pitt bull bien sûr on en parle pour sa race mais se serais un berger moins de papier noircis comme d'habitude les Pitt bull vont encore avoir les médias sur le dos !...
Figa a écrit:
il y a 2 ans
Oui c'est logique, il est malheureusement arrivé que deux enfants en bas âge se battent et se défigurent. Dans ce cas, l'enfant qui a blessé l'autre est il euthanasié? non, pourtant il s'agit d'un accident qui ne serait peut être pas survenu avec surveillance des adultes
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)