Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Problèmes aux dents du chat et gingivites

problèmes dents chat

Les chats sont des animaux qui ont souvent du tartre, des dents abîmées ou encore des inflammations des gencives ou du fond de la gorge.

Le chat est un des mammifères domestiques qui a le moins de dents (30). Comme les autres animaux et les humains, il a des dents de lait qui tombent entre l’âge de 4 et 6 mois. Le chat se sert de sa bouche pour manger, pour chasser mais aussi pour faire sa toilette.

Un chat qui a mal aux dents ou à la bouche mange moins, a mauvaise haleine et ne se lave plus ; il peut parfois devenir irritable et mordeur, il peut aussi vomir plus fréquemment. Il n’est pas aisé pour un propriétaire de chat de savoir que son animal a des problèmes buccaux, le chat contrairement au chien ne respirant pas la bouche ouverte.

Détartrer régulièrement les dents du chat

La gingivite est fréquemment observée chez les chats. Les gencives, qui devraient être rosées, sont rouges et boursouflées et saignent dès qu’on les effleure.

Elle est souvent due à la présence de tartre sur les dents. Il suffit de détartrer régulièrement les dents du chat pour soigner puis éviter la gingivite. La gingivite peut aussi être due à la présence de dents abîmées.

Le chat contrairement à l’homme n’a pas de caries mais a très souvent des dents gâtées où l’émail a disparu au niveau du collet de la dent (zone de jonction entre la couronne et la racine).

La dent se creuse et finit par casser, laissant la racine à nu. Ces lésions sont très fréquentes (on les retrouve chez 45 à 85 % des chats suivant les études). La dent est généralement irréparable et il faut l’extraire.

Les chats ont parfois des abcès de la carnassière supérieure (4e prémolaire). Ils présentent alors une grosse joue du côté atteint et ne mangent plus. Là encore, il faut extraire la dent et administrer des antibiotiques.

Certaines races de chats prédisposées aux problèmes dentaires

Malheureusement, si on arrive bien à soigner les gingivites, il n’en va pas de même des stomatites, pour lesquelles, cette fois, le fond de la gorge du chat est rouge, bourgeonnant et très douloureux.

Ces stomatites sont parfois dues à l’infection par les virus du coryza, de la leucose ou du FIV. Mais bien souvent le chat est négatif pour les deux derniers virus et aucune cause certaine n’est identifiée.

Le traitement est difficile et doit être répété souvent. Il faut avant tout maintenir une hygiène buccale stricte en répétant les détartrages et en administrant des antibiotiques.

On y ajoute des anti-inflammatoires et parfois même des progestagènes.

Certains chats réagissent bien à l’extraction de toutes leurs dents (sauf les crocs), confirmant la thèse qu’ils développent une réaction exacerbée contre la plaque dentaire.

Cependant certains chats continuent malgré tous les traitements à présenter une stomatite et dans quelques cas extrêmes il faut les euthanasier. Certaines races (les Abyssins en particulier) sont prédisposées à ces problèmes.

 
Michèle Fermé-Fradin
  • Docteur vétérinaire, spécialiste du comportement et pathologies du félin et auteur de plusieurs ouvrages de référence

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)