Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Premiers secours pour votre chat

Altercations, hémorragies, bagarres tumultueuses avec d’autres chats, sans omettre les piqûres des insectes volants ou les possibles coups de chaleur. Dans la mesure où le vétérinaire n’est pas toujours à portée de main, voici quelques conseils permettant de donner les premiers secours.

Mais commençons par un rappel : dans ces moments, la panique est très mauvaise conseillère. Donc, il faut effectuer calmement quelques gestes simples susceptibles de sauver la vie de nos chats.

Blessures, hémorragies

On coupe le poil entourant la zone concernée avant de nettoyer soigneusement avec un désinfectant sans alcool, et de protéger la zone à l’aide d’une bande ou d’un linge propres. En cas d’hémorragie, on place un lacet hémostatique au-dessus de la blessure (une ceinture ou une courroie peuvent convenir) si c’est possible, et on emmène le plus vite possible le chat chez le vétérinaire.

Si le trajet séparant la maison du cabinet vétérinaire est très long, il faut penser à dénouer le lacet toutes les demi-heures pour que le sang puisse circuler dans les parties non lésées. Un bandage trop serré ou un lacet hémostatique qui n’est pas un peu relâché peuvent entraîner une « nécrose » des parties non lésées et un risque d’amputation ultérieure.

Il est important d’empêcher le chat de lécher sa blessure : la rugosité de sa langue ne fait qu’irriter la partie sensible, en ralentissant le processus de cicatrisation, et peut l’infecter.

Traumatismes, piqûres d’insectes

On tient le chat très fermement pour appliquer des linges froids et mouillés, ou de la glace synthétique enveloppée dans un tissu, sur la partie tuméfiée.

Coup de chaleur

Les chats suent très peu et uniquement des coussinets plantaires. S’ils restent au soleil ou dans la voiture alors qu’il fait très chaud, leur température interne monte rapidement, provoquant de brusques collapsus dus à un choc thermique.

Dans ce cas, il faut immédiatement transporter l’animal dans un endroit frais et ombragé, et le mouiller abondamment avec de l’eau froide en commençant par la tête. C’est le premier geste, essentiel, qui permet d’abaisser la température interne et de sauver la vie du chat.

Comment transporter un chat blessé ?

Un vétérinaire vous montre en vidéo comment transporter un chat blessé



 
Mariolina Cappelletti
  • Docteur vétérinaire, journaliste et auteur d'ouvrages de référence sur les animaux de compagnie

1 commentaire(s)

Myachaton a écrit:
il y a 5 ans
bnsr,dans le cas ou votre chat avale un fil ou plusieurs en laine,il essayera de vomir laissez le faire il devrai normalemt les expulser,sinon donnez lhuile de paraffine 2 à 3 fois par jr ça aidera le chat à les expulser autrement!!!
si le chat ne mange pas,ne bois pas apres 2 jr il faut lemmener en urgence chez un cabinet veto pr une radio,entretemps rehydrattez votre chat cmm vs pouvez
experience vecu!!!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)