Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Le jugement des expositions félines

jugement expositions félines

Dans une exposition féline, il existe deux types de jugement : traditionnel et à l’américaine. Dans le jugement traditionnel, le chat est présenté à un juge unique qui examine l’état général du chat, et évalue ensuite la forme de la tête, de la truffe, des oreilles, du menton, des mâchoires, du corps, de la queue, la couleur et la qualité du pelage et les taches éventuelles. Tous ces éléments sont communiqués à l’éleveur dans la plus grande discrétion et notés sur une fiche. Les meilleurs sujets reçoivent un ruban qui est accroché sur la cage.

Dans l’évaluation à l’américaine, en revanche, les concurrents sont examinés par tous les juges présents qui émettent un jugement, après avoir procédé à une évaluation sur des critères identiques à ceux du jugement traditionnel. Le chat obtient un certain nombre de points que chaque juge transcrit dans un « carnet de jugement » spécifique qui sera envoyé aux États-Unis et qui sert à comptabiliser le nombre de points obtenus par le chat sur douze mois en une attestation unique.

Les juges sont installés soit dans la salle d’exposition, soit dans un local séparé. Selon les examens qu’il a réussis, chacun juge un certain nombre de chats d’une seule ou de plusieurs catégories. Les juges « toutes races » sont habilités à juger toutes les catégories de chats. Devant la table de chaque juge sont inscrits son nom, ainsi que les catégories de chats qu’il va juger.

Deux types d'organisation

Ce sont les organisateurs de l’exposition qui affectent telle ou telle catégorie de chats à tel ou tel juge (quelquefois par tirage au sort). Il y a deux types d’organisation d’une exposition. Dans la première, seuls les assesseurs (ou « stewards ») vont, à la demande du juge, chercher chaque chat dans sa cage et l’apporter à la table de jugement.

Dans la deuxième, le propriétaire du chat va conduire son animal jusqu’à la table du jugement et pourra parler avec le juge pendant le jugement. En théorie, le chat est désigné seulement par le numéro qu’il porte au cou, le même numéro figurant sur sa cage.

Après avoir examiné le chat en détail par rapport aux standards de la race, le juge écrit ses commentaires sur une feuille de jugement, sur laquelle ne devrait figurer que le numéro du chat. Il attribue à chaque partie du corps du chat un certain nombre de points sur un total de 100 points. Depuis quelques années, on ne trouve plus le détail des points sur les feuilles de jugement.

Les chats d’une même race et de même sexe inscrits dans la même classe sont jugés ensemble. Ces classes sont définies par la FIFé et le LOOF.

Des jugements sans appel

Un seul certificat avec le qualificatif « Excellent 1 » est attribué au plus beau des chats du même groupe de la même classe et du même sexe. Les autres chats sont classés par ordre décroissant de beauté : « Excellent 2 », « Excellent 3 ». Si le meilleur des trois a des défauts ou n’est pas en condition, il peut obtenir la mention « Excellent 1 sans titre ». On dit d’un chat qui a obtenu le certificat qu’il « a eu son point ».

Le public peut assister de loin aux jugements mais ne doit pas intervenir. Cette règle s’applique également aux propriétaires dans les expositions de la FIFé. S’il le désire, le juge peut fournir aux spectateurs des explications sur l’aspect du chat jugé. Les jugements sont sans appel. Une fois jugé, le chat est rapporté à son propriétaire ou bien placé dans une cage derrière le juge en attendant d’être comparé à un autre chat.

Après chaque chat, le juge désinfecte ses mains et la table du jugement. Les assesseurs font de même, afin d’éviter d’éventuelles contaminations. Les juges déterminent également les « meilleurs de variété », les « meilleurs de race », ainsi que les « Bests jeunes de 3 à 6 mois », « de 6 à 10 mois », « neutre », « Best adulte » dans chaque catégorie, pour finir, le dernier jour en fin d’après-midi, par le « Best des Best ».

Les vainqueurs défilent alors sur l’estrade, applaudis par le public, et se voient remettre coupes et cocardes. Même s’ils ne l’avouent pas toujours, les propriétaires sont très fiers de ces récompenses qui couronnent leurs efforts. Les formulaires de jugement sont distribués aux exposants, en général, après la cérémonie des Best.

 
Mariolina Cappelletti
  • Docteur vétérinaire, journaliste et auteur d'ouvrages de référence sur les animaux de compagnie

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)