Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Le comportement du chat âgé

Dormir plus, manger un peu moins, éviter les sauts et l’activité physique, négliger sa toilette quotidienne : voilà des manifestations classiques du vieillissement.

Mais des troubles comportementaux particuliers peuvent parfois venir s’ajouter, liés à la sphère cognitive et émotive, et que l’on définit comme « mélancolie d’involution sénile ».

Voyons quelles sont les manifestations les plus courantes chez les chats :

- Ils urinent et défèquent en dehors de leur litière.
- Ils souffrent de troubles du sommeil (ils dorment le jour et miaulent sans arrêt la nuit).
- Ils errent comme des âmes en peine dans la maison.
- Ils s’arrêtent pour regarder fixement des objets ou des murs sans aucune raison.

Aider son chat à reprendre une vie normale

Les facteurs impliqués dans ce processus sont nombreux, mais le véritable noeud du problème est le vieillissement cérébral, ainsi que la modification des relations avec l’environnement et la famille. En effet, avec la sénilité peuvent apparaître des phénomènes neurodégénératifs responsables d’épisodes de désorientation, de confusion et d’incapacité à suivre les routines habituelles, comme celle consistant à se toiletter tous les jours. Il est possible d’aider son chat à reprendre une habitude de vie normale. Il suffit de mettre en oeuvre une stratégie :

- Le pousser à jouer, en achetant des souris mécaniques et en cachant d’appétissantes friandises sous un tapis ou derrière un meuble. Cela permet de maintenir en alerte le comportement prédateur caractéristique du chat.
- Ne pas le laisser s’isoler, mais l’impliquer dans les activités de la famille, en l’appelant fréquemment et en l’invitant à grimper sur le secrétaire où l’on travaille ou sur le canapé à côté de soi.
- Abolir les punitions, vocales ou physiques, quand le chat se comporte de manière anormale. Il deviendrait encore moins sûr de lui et dépressif.
- Le raser pour améliorer l’hygiène du poil, et le nettoyer avec des linges humides sans oublier les zones anale et génitale. Le chat reste propre et on peut le garder à ses côtés sans qu’il se sente exclu du cercle familial.

 
Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

1 commentaire(s)

Celtes a écrit:
il y a 3 ans
Le raser??? Quelle drôle d'idée...
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)