Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

L’hygiène du bac à litière

hygiène litière chat

On peut décrire le comportement d’un chat satisfait de son bac et de sa litière de la manière suivante : il entre d’un pas décidé dans la caisse, choisit soigneusement un endroit, creuse un petit trou, se tourne et fait ses besoins en maintenant solidement ses pattes.

Lorsqu’il a terminé, il inspecte ses excréments et les recouvre pratiquement toujours avec grand soin.

Le comportement d’un chat insatisfait est très différent : il s’approche de la caisse avec hésitation, il cherche parfois un endroit plus favorable et plus propre, en se secouant les pattes, comme pour les débarrasser de quelque chose de désagréable qui s’y serait attaché. Au moment de faire ses besoins, il montre une expression de gêne, les oreilles basses et le corps tendu.

Certains se mettent en équilibre au bord de la caisse, pour réduire le plus possible tout contact avec le sable et finissent ainsi par faire tomber les excréments en dehors de la caisse.

Une fois l’opération terminée, le chat s’éloigne rapidement, sans recouvrir ses excréments ; d’autres font semblant de les recouvrir en grattant en l’air et les parois autour de la caisse, pour ne pas salir leurs pattes avec la litière.

Différentes raisons peuvent provoquer ce comportement : la position de la caisse (trop visible ou trop cachée), une caisse trop petite, son éventuel couvercle, une saleté ou une propreté excessive (avec une forte odeur de substances chimiques), trop peu de litière ou de mauvaise qualité. Pour lui redonner l’habitude d’utiliser le bac à litière, il faut le rendre le plus attirant possible : sa propreté et son accessibilité sont en ce sens essentielles.

Eviter d'utiliser des produits parfumés

Chaque jour, il faut filtrer le sable agglomérant tandis que le non agglomérant sera changé intégralement si le chat a des problèmes pour « évacuer ». Ne remuez pas le sable sale, car vous répandriez l’urine au lieu de la cantonner à un seul endroit.

Il convient pour nettoyer la caisse d’utiliser du vinaigre afin de neutraliser toute odeur éventuelle, pouvant être désagréable pour le chat comme pour son maître.

Il vaut mieux éviter, en revanche, d’utiliser les produits qui contiennent de l’ammoniaque, car ils peuvent accentuer l’odeur de l’urine, ainsi que les produits parfumés qui peuvent révulser le chat et l’inciter à ne pas utiliser la litière.

Le matériau, ainsi que l’odeur, la forme et la couleur de la caisse peuvent être des éléments déterminants dans l’acceptation ou le refus du chat.

Certains, par exemple, détestent le plastique, probablement pour la sensation qu’ils ressentent en le touchant ; ce serait alors une grosse erreur de mettre sous la caisse une feuille de plastique pour éviter qu’ils n’étalent du sable partout en recouvrant leurs excréments. Si vous avez récemment changé de type de litière, il vaut mieux remettre l’ancienne.

Après plusieurs tests d’appréciation, il apparaît que le sable est sans nul doute la litière préférée des chats, probablement parce que leurs ancêtres vivaient dans le désert et qu’ils leur auraient transmis cette préférence dans les gènes.

On peut remédier à une aversion pour une litière spécifique en proposant d’autres types différents à base de sable, terre, paillettes végétales, argile agglomérante ou pas, de papier, etc.

Une multitude de variétés de litières

Beaucoup de chats préfèrent les grains de sable fins et agglomérant, mais on trouve également des litières végétales à base d’herbe, céréales, papier recyclé. En ce qui concerne les chats qui avaient auparavant la possibilité de sortir librement dehors, il peut être utile de mélanger la litière avec de la terre. Si un chat a commencé à souiller un tapis, on peut mettre un petit bout de moquette dans la caisse ou sur le bord, car certains chats préfèrent gratter d’autres matériaux que le plastique au moment de recouvrir leurs excréments.

N’oubliez pas que les chats sont des animaux routiniers : moins il y a de changements, moins il y a de confusion. Si vous avez plusieurs chats, vous devez augmenter votre nombre de bacs à litière, pour en avoir au moins un par sujet. Un chat peut en effet se retrouver complètement inhibé s’il doit utiliser la même caisse qu’un congénère.

Certains propriétaires ont observé que leurs chats utilisent une caisse pour uriner et une autre pour déféquer. Certains chats préfèrent des caisses plus grandes, d’autres préfèrent déféquer sur le bord de la caisse ; une sorte de plateforme fabriquée tout autour peut, dans ce cas, améliorer la situation et encourager le chat à l’utiliser.

Pour résoudre le problème de la non-utilisation de la caisse, vous pouvez donc utiliser des caisses de différentes mesures et de différentes sortes (couvertes ou pas) et les distribuer à différents endroits de la maison. Le chat peut également être stressé si la litière est placée trop près de l’endroit où sont habituellement ses gamelles de nourriture et d’eau : il n’aime pas manger et faire ses besoins au même endroit.

Si vous mettez la litière dans une cuisine très fréquentée ou dans une buanderie, cela peut être une solution pratique pour vous, mais un chat sensible cherchera un coin plus tranquille et moins étouffant...

> La meilleure litière au meilleur prix ?

 
N. Magno
  • Psychologue spécialisée dans l'éthologie, éleveuse de Chartreux et auteur d'ouvrages de référence sur le chat

1 commentaire(s)

Diane21 a écrit:
il y a 1 an
La litière de mon chat est grise métalisée,en plastique,pas super grande,et est est de forme rectangulaire et mn chat de 4 mois veut pas y aller !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)