Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Autoriser son chat à sortir ?

Les passionnés des chats s’affrontent en deux clans : les uns affirment que le chat doit absolument rester enfermé à la maison et les autres que le chat doit être libre de sortir dehors et de se promener à sa guise.

Il se cache souvent derrière le second choix une certaine répugnance à garder chez soi la litière du chat, mais les statistiques sont éloquentes : un chat bien nourri et bien soigné, vivant seul à la maison, a une espérance de vie de 15 à 20 ans ; un chat vivant dehors vit en moyenne de 4 à 5 ans. À l’origine de cette durée de vie plus courte nous vous donnons les motifs les plus courants :

Les dangers de la route

Les chats sont très souvent victimes d’accidents de la route, aux conséquences souvent dramatiques ; parfois, attiré par la chaleur du moteur, il peut se cacher sous le capot d’une voiture et se blesser si l’automobiliste, ignorant sa présence, met le moteur en route.

Les chiens agressifs

En se promenant, le chat peut être victime de chiens qui, ou par nature, ou parce qu’ils ont été excités par un propriétaire irresponsable, sont devenus de vrais tueurs de chats.

Les pesticides et autres poisons

Surtout à la campagne, mais également dans des jardins en ville, le chat peut être en contact avec des pesticides, des anti-limaces, de la mort-aux-rats et autres substances toxiques. Il peut aussi s’empoisonner en mordant des animaux qui ont eux-mêmes ingéré peu avant ces substances.

Les maladies félines

On compte trois maladies mortelles pour le chat : la leucémie féline (FELV), l’immunodéficience féline (FIV), la péritonite infectieuse féline, qui sont extrêmement contagieuses. Le chat ne peut les contracter qu’au contact avec d’autres chats, notamment au cours d’une bagarre ou d’un accouplement.

Il est évident qu’un chat vivant dehors a bien plus de chances de contracter une de ces maladies, pour lesquelles (hormis la leucémie féline) il n’existe pas encore de vaccin dont l’efficacité a été prouvée.

Personnes malintentionnées

Malheureusement, ces personnes représentent un des dangers les plus insidieux. Dans le meilleur des cas, elles peuvent s’emparer d’un chat pour le garder avec elles, mais les raisons peuvent être moins amicales : la vivisection, la vente (s’il s’agit d’un chat de race), la torture lors de rites sataniques ou tout simplement pour le maltraiter ou le tuer par pure haine envers les animaux en général, et les chats en particulier.

 
N. Magno
  • Psychologue spécialisée dans l'éthologie, éleveuse de Chartreux et auteur d'ouvrages de référence sur le chat

1 commentaire(s)

Toutou_ a écrit:
il y a 5 ans
ils ont tout a fait réson !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)