Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Mon chat prend du poids, comment le faire maigrir ?

Mardi 10 Juillet 2012 |
chat surpoids pedigree pal

L’obésité est un véritable problème de santé chez le chat : en plus de nuire sérieusement à son bien-être, le surpoids est facteur de nombreux risques pathologiques : diabète, calculs urinaires, douleurs articulaires, troubles cutanés…

On considère aujourd’hui qu’un chat est en surpoids lorsqu’il dépasse de 15% son poids idéal (la plupart des chats pèsent entre 3 et 5 kg). Lorsqu’il le dépasse de 30%,  il est obèse. Il faut donc intervenir le plus tôt possible.

Pourquoi le chat prend du poids ?

Pour un chat qui a été stérilisé, la prise de poids est quasi incontournable si l’alimentation n’a pas été adaptée très tôt après l’intervention. En effet, la diminution de la sécrétion des hormones sexuelles stimule l’appétit du chat et 1 an après l’opération, le chat pèse couramment 30% de plus que son poids normal.

Un chat qui vit quasi-exclusivement à l’intérieur, n’a pas ou peu l’occasion de se dépenser et la sédentarité réduit ses dépenses énergétiques. S’il se voit proposer à volonté (ce qui est pourtant préconisé pour un chat) des aliments très riches en matières grasses et en énergie, il va développer sa masse grasse et sera moins apte à réguler sa consommation.

L’âge peut modifier la composition corporelle. Le vieillissement du chat doit être pris en compte dans l’alimentation. Si le surpoids concerne 1 chat sur 3 entre 6 et 8 ans, il ne touche qu’un chat sur 5 entre 12 et 14 ans et moins d’un chat sur 12 au-delà de 15 ans. En revanche, le vieillissement ne met pas un chat d’intérieur à l’abri du risque d’obésité. Il faut continuer à surveiller étroitement sa consommation calorique.

Le saviez-vous ? Le chat n’est pas un homme ni un petit chien
Depuis plus de 40 ans, Royal Canin donne une large place à l’observation et à la science pour enrichir sa connaissance du chat. La marque travaille en permanence avec des éleveurs et professionnels félins, experts incontournables. De nombreuses collaborations menées avec des partenaires scientifiques et universités vétérinaires du monde entier alimentent sa connaissance au quotidien. Cette complémentarité entre science et observation contribue à accroître tant la connaissance du chat que la compréhension du rôle de la nutrition sur leur santé. Passée au filtre de la connaissance, de la recherche et de l’expertise de Royal Canin, cette affirmation « le chat n’est pas un homme ni un petit chien » a naturellement tracé la voie de la Nutrition Santé jusqu’à devenir le territoire de la marque.
Pour en savoir plus, inscrivez-vous au programme Secrets D'experts

Une nourriture adaptée au chat d’intérieur

Il est recommandé de proposer au chat un aliment allégé en calories qui permet de diminuer l’apport énergétique grâce à un taux de lipides réduit à un taux de protéines augmenté.

Certains aliments « Light » aident à maintenir la masse musculaire grâce à un taux en protéines élevé et à une supplémentation en Lcarnitine. De plus, ils diminuent l’envie de manger grâce aux fibres, qui augmentent le volume de la ration.

A noter : Les aliments humides (boites) sont les moins denses en énergie (plus un aliment contient d’eau, moins il apporte d’énergie pour la même quantité consommée).

La marque de nourriture pour chat Royal Canin s'inscrit dans cette démarche en développant des gammes nutritionnelles pour chats sujets à la prise de poids. Il existe des formules nutritionnelles répondant aux besoins de tous les chats, non seulement en fonction de leur âge, de leur état physiologique et de leur activité, mais en tenant compte également des sensibilités spécifiques comme l’embonpoint.

Apprendre à rationner le chat

S’il est nécessaire de faire maigrir votre chat, choisir un aliment adapté ne suffit pas, il faut aussi respecter les rations quotidiennes. Pesez sa nourriture, en vous fiant aux quantités recommandées et ajustez la ration si le poids du chat varie.

Vous pouvez répartir l’aliment humide (nourriture en boite) en autant de repas que possible et laisser la ration journalière d’aliments secs (croquettes) en libre-service. En effet, s’il n’a que 2 ou 3 repas, le chat apprend à ingurgiter de plus grandes quantités.

Il est recommandé de ne rien lui donner en parallèle : ni friandise, ni restes (couenne de jambon, pâté de foie, thon en boite favorisent l’ingéré calorique et réduisent la perte de poids).

Aider le chat à se dépenser

Si votre chat vit à l’intérieur il est nécessaire de le motiver à jouer en lui consacrant des moments de jeux. Pour cela vous pouvez créer des zones d’activités dans votre intérieur avec des portiques, arbres à chat… Ceci afin de développer sa stimulation psychique et d’éviter une relation exclusivement basée sur la distribution de nourriture.

Pour en savoir plus, obtenir des infos pratiques, des conseils de nutritionnistes sur la santé de votre chat, ses soins au quotidien, son alimentation adaptée à son âge et à ses spécificités inscrivez-vous au programme Secrets D’experts !

Crédits photo : DVE

2 commentaire(s)

Etoile appartenant à Sybilla ?> a écrit:
il y a 4 ans
Bonjour,
Pour moi la solution a été de nourrir a la viande crue mes deux chats intolérants aux croquettes (BARF) avec en complément des courgettes cuites.
Ils ont la ligne et la santé pour un cout très raisonnable.
Felinement,
Liloo10 a écrit:
il y a 4 ans
Pour mon chat sa risque d ' étre un sérieu probléme comme elle à 17ans et qu ' elle pése 8kilos c ' est sure que les douleurs au dos m ' étonnent pas d ' aprés l ' infos .
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)