Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Evitez les dangers de Noël pour votre chat ou votre chien !

chat Noël

Noël approche à grands pas, et certains d'entre vous ont certainement déjà commencer à décorer leurs maisons et déguster les chocolats de leurs calendriers de l'Avent. Mais attention, ces petits plaisirs du mois de décembre peuvent mettre en danger la santé de vos animaux.

Gourmandises, tables festives, décorations de Noël… Autant de tentations dangereuses pour les chats et les chiens. Alors, pour éviter un réveillon aux urgences vétérinaires, suivez ce guide signé Laetitia Barlerin, notre Miss Véto !

Chocolat interdit !

Les douceurs chocolatées que nous dégustons à Noël sont de véritables poisons pour nos animaux, chien en tête. Ce dernier refuse rarement d’y goûter, à la différence du chat qui n’est pas attiré par le sucré.

Ballotin éventré, boîte de truffes dérobée, fondant au chocolat englouti… Les situations ne manquent pas et provoquent au mieux une indigestion, au pire la mort du chien ! La faute à la théobromine, une molécule présente dans le cacao, inoffensive chez l’homme mais qui, chez l’animal, provoque ulcères gastriques, convulsions, crise cardiaque… Cent grammes de chocolat noir tuent un York, un Caniche ou un jeune chiot. Parfois quelques carrés suffisent…

Ils participent au repas…

Les histoires ne manquent pas de chiens ayant avalé ‘fortuitement’ le bloc de foie gras ou la bûche de Noël laissés négligemment sur la table de la cuisine. Plutôt que de les enfermer dans le garage pour les punir, mieux vaut leur faire passer le réveillon en clinique vétérinaire : la surconsommation de matières grasses entraîne une pancréatite grave justifiant une hospitalisation.

Sans parler d’excès, même un morceau de foie gras (trop gras) ou de saumon fumé (trop salé) peut rendre malade votre animal. Ne tentez pas l’expérience. Et n’oubliez pas de compter les bouchons de champagne en fin de soirée : l’occlusion intestinale due à leur ingestion par un chien joueur est un classique aux urgences les lendemains de fête !

Sapin, houx, gui…

Mettez hors de portée de gueule les branches de houx ou de gui. Si le houx est responsable d’une gastro-entérite bénigne, les baies blanches du gui sont, en revanche, des poisons mortels. Le sapin est le terrain de jeux idéal des chats : branches à escalader, tronc à griffer, objets en suspension… Rares sont les félins qui y résistent au risque de le saccager ou de se brûler avec la guirlande électrique. On peut placer au pied de l’arbre des répulsifs naturels comme des écorces d’agrumes ou des boules de naphtaline ou dissuader l’enhardi par un jet d’eau envoyé à distance (spray à plantes).

> 5 plantes d'hiver toxiques pour les chiens et les chats

 

Crédits photo : Marie - Flickr

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)