Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Comme chien et chat : quand les opposés s'adorent

Comme chien et chat

On a toujours considéré comme une vérité générale qu’entre toutous et matous, c’était la guerre ouverte. Cette conviction ne date pas d’hier. Au XVIème siècle déjà, pour désigner deux personnes qui ne pouvaient pas se supporter, on employait l’expression : « être amis comme le chien et le chat », devenu aujourd’hui « être comme chien et chat. »

Les exemples de notre quotidien confirment également cette réputée haine existant entre les deux mammifères. En effet, il est plus fréquent de voir un molosse courir après un chat de gouttière que ces deux compères se serrer la patte. Mais alors d’où vient cette « animosité » présente entre chiens et chats ?

 

Chien ou chat : à qui la faute ?

Pour certains, la responsabilité reviendrait au meilleur ami de l’homme qui considèrerait davantage le chat comme un gibier intéressant que comme un ami potentiel. D’autres prétendent que c’est leur système de communication inversés qui serait à l’origine de cette mésentente. Exemple : Le fait de remuer la queue qui est significatif de joie pour les chiens et d’agacement pour les chats.

D’autres, enfin, expliquent tout simplement que ce sont deux espèces différentes, et donc pas faites pour vivre ensemble. Et pourtant, malgré ces nombreuses raisons de se détester, il arrive que nos deux ennemis jurés de toujours s’entendent comme larrons en foire !

Chien et chat : l’amour fou

« Cali mon chat et Plumo, mon malinois ne se quittent pas. Ils passent leur temps à jouer ensemble et le soir venu, ils se blottissent l’un contre l’autre pour dormir. » nous dit Nicolas, 28 ans.

« Notre chatte siamoise s’est pris d’affection pour notre vieux labrador et celui-ci ne bronche pas lorsqu’elle se frotte contre lui. » déclarent Pierre et Marie-Laure, 76 et 72 ans.

« Entre Rocky mon chaton et ma chienne Opale, c’est l’amour fou. Il la prend pour sa mère et la tête sans arrêt tandis que celle-ci, ravie, se laisse faire en lui cherchant les puces. » se félicite Sylvie, 47 ans.

Mais alors à quoi est dû cet étrange phénomène loin de nos aprioris et plus rependu qu’on ne l’imagine ? La plupart des gens répondront qu’il n’y a qu’en habituant chien et chat à cohabiter depuis leur plus jeune âge que l’on peut obtenir une entente parfaite. En un sens ils ont raison. Cela facilitera énormément les choses pour nos deux compagnons.

Mais dans ce domaine là, comme chez les humains, chaque individu est différent et c’est avant tout une histoire de caractère. On peut adopter un chiot et un chat en même temps, s’ils ne peuvent toujours pas « se sentir » au bout de quelques mois, cela n’ira pas en s’arrangeant. Le problème ne viendrait plus de l’espèce mais de l’incompatibilité des caractères.

Au contraire, même si cela est un peu plus rare, un chien et un chat adultes qui ne se connaissent pas peuvent très bien, après avoir surmonté leur méfiance naturelle, se mettre à cohabiter paisiblement voire à s’adorer et ne plus vouloir se quitter.

Des limites à respecter

En tout les cas, ces comportements inhabituels ont tendance à attendrir le propriétaire qui laisse faire. Attention cependant à ne pas dépasser certaines limites pour le bien être des deux animaux :

Le cas du chaton qui tête la chienne est un exemple qu’il ne faut pas reproduire car celle-ci risque de faire une grossesse nerveuse et d’avoir une montée de lait dangereuse pour sa santé. Il existe un traitement mais il est très couteux. Il vaut donc mieux les séparer lorsque vous voyez le chaton téter.

Etablir l’entente cordiale

Enfin pour les malheureux propriétaires qui auraient encore chez eux le schéma classique, (à savoir un canidé furieux qui aboie après une boule de poils réfugiée sur la branche la plus haute de l’arbre du voisin rendant ainsi nécessaire l’intervention des pompiers), voici quelques conseils pour améliorer la situation :

- Accordez autant d’affection aux deux espèces et faites en sorte qu’aucun privilège ne soit fait à l’un et pas à l’autre.
- Séparez- les au moment des repas.
- Chacun doit avoir sa place, aussi éloignée que possible, si entre eux c’est vraiment la guérilla.
- Enfin, laissez faire dame nature, si ce n’est pas une question d’incompatibilité de caractères, leur relation peut passer de l’hostilité à une indifférence pacifique, puis à une entente cordiale et enfin pourquoi pas, à la grande amitié !

Plus comme chiens et chats mais copains comme cochons…pas bête, non ?

Article rédigé par Claire GIUSEPPI

Crédits photo :

mickeymox - Flickr

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)