Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Un homme affirme que son chat a été volé par un vétérinaire

siamois malade

Depuis le début du mois de juin, le Texas (États-Unis) est devenu le théâtre d’un étrange litige entre un homme et un vétérinaire. Ce dernier aurait volé le chat de Derek Hawke, un siamois qui était particulièrement mal en point lorsqu’il fut amené à la clinique en février.

Certain d’avoir été manipulé, Derek Hawke a donc porté plainte contre le vétérinaire après du Conseil Vétérinaire du Texas. « Je veux récupérer mon chat », insiste-t-il.

Pourtant, côté vétérinaire, le docteur Tom Sutton persiste à expliquer que le chat n’a en aucun cas été volé, mais plutôt qu’il a été sauvé d’une mort certaine.

Une impasse financière

Le félin en question, Hunter, était tellement malade en début d'année qu’il pesait à peine plus de 1kg, alors que pour un chat de cette taille le poids moyen est d’environ 6kg. Avec en plus une température corporelle très basse, le pauvre siamois était au bord de la mort et avait besoin de soins d’urgence.

La cause d’une telle condition physique ? Une étrange masse abdominale révélée par des radios. Il s’agissait de plus de 100 élastiques à cheveux piégés dans l’estomac du pauvre félin. Derek Hawke a admis utiliser ces élastiques pour jouer avec son chat, qui adorait courir après. De toute évidence, l'animal ne se contentait pas de les attraper, mais les avalait tout rond, causant une occlusion de son système digestif. Il était donc impératif de les retirer de son estomac.

Malheureusement, le propriétaire de Hunter n’avait pas les moyens de payer la chirurgie, qui s’élevait à 1 000 $ (plus de 730 €). Le vétérinaire a alors donné un ultimatum : euthanasier Hunter, qui souffrait énormément de sa condition physique, ou le céder officiellement au vétérinaire, qui le soignerait à sa charge. Pour le bien de son chat, c’est la seconde option qu’a choisi Derek Hawke.

Un choix vite regretté

Très peu de temps après avoir signé le contrat de cession, Derek Hawke a regretté sa décision. «  J’ai eu l’impression que quelqu’un s’était attaché à mon chat et avait décidé de le garder », a-t-il déclaré en juin dans ses procédures pour obtenir à nouveau la garde de Hunter. Pour récupérer son cher félin, l’homme a même été jusqu’à offrir de payer les 1 000 $ qu’il avait refusé en février.

Mais pour Tom Sutton, le vétérinaire, il n’y a pas à revenir sur les choix qui ont été faits. Le Siamois était dans un état terrible et a été soigné aux frais de la clinique, avant d’être adopté par un de ses employés. Renommé Simon, le chat est aujourd’hui en bien meilleure santé. « Nous avons fait ce que nous pensions être le mieux pour sauver la vie du chat », a-t-il ajouté.

La plainte de Derek Hawke va toutefois être examinée par le Conseil Vétérinaire du Texas, pour savoir s’il est dans son droit de réclamer qu’on lui rende son animal ou non.

 

Crédits photo : kxan

7 commentaire(s)

il y a 2 ans

La station Texas Nouvelles KXAN n'a pas dit la vraie histoire
(J'utilise Google Translate, pardonnez-moi si ce n'est pas écrit clairement)
Je pouvais me permettre la chirurgie
Ils n'ont jamais eu moi le signe plus
Ils disent qu'il était près de la mort; mais il est allé à la maison avec un technicien qui nuit

Je n'ai jamais dit que mon chat a été volé, c'était le journaliste. Le journaliste était nouveau pour KXAN et voulait une bonne histoire. Mais maintenant vous ne pouvez plus trouver son associé à la station Nouvelles.

Mon chat était un chat trop petit. Seuls mois auparavant, il avait été chez le vétérinaire, il avait un emploi à plein de sang. Il était en parfaite santé. Il pesait £ 4. (Dossier médical)

L'n'ont pas la prétention d'abus et de négligence que 45 jours plus tard dans un courriel. Ils ont seulement verbalement déclaré 111 cravates de cheveux. Je n'ai jamais eu la preuve. Les rayons X fournis par le vétérinaire montrent le nom de la mauvaise animal.

La augmenté le coût de 300% après donc je ne pouvais pas payer les soins d'urgence pendant la nuit. Il n'a jamais reçu ces soins. Il rentra chez lui avec un technicien.

La chirurgie était entre 4 et 17 heures. Ils ont attendu jusqu'à 3 heures. En ce moment, ils ne l'ont pas prise de sang avant la chirurgie, la n'ont pas le réchauffer avec des coussins chauffants, ils ne lui donnent une IV. Ils n'ont pas documenté que ils lui ont donné des médicaments de la douleur. Il dit juste qu'ils l'ont coupé.
Le médecin n'a même pas signer son propre dossier médical.

La nouvelle station Texas ne veut pas entendre. J'ai même été bloqué de commenter ma propre histoire. Mais je dis de mon côté où jamais je peux avec toute ma preuves

Mise à jour: Une réponse à la plainte déposée par le propriétaire de l'hôpital a été reçue le 22/07/14. Il stipule que «il n'y a pas allégation de mauvais traitements ou de négligence". Tom Sutton D.V.M
Sauvage20 a écrit:
il y a 2 ans
Bah dic donc, le maître savait pas, c'est pas de sa faite '-'
Pepette38 a écrit:
il y a 2 ans
le maître étant négligeant, le véto a voulu lui sauver la vie, on ne fait pas d'études vétérinaires si on n'aime pas les animaux, et, de toute évidence, ce maître était idiot !
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 2 ans
"cetains veto abusent " grs probleme avec mon clavier
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 2 ans
moi je trouve que le veto est un c*n! Si vraiment il était un bon veto plutot qu'un ultimatim comme ça il aurait fait un geste sur la facture ou un paiement en plusieurs fois, le proprio a été piégé, ccerrtain veto ause des sentiment qu'on les gens on pour leur animaux!
Sofi771 a écrit:
il y a 2 ans
Comment le maître du chat a t'il pu donner 100 élastiques au chat ?

Il s'est bien rendu compte qu'ils avaient disparues tout ces élastiques ! Et il s'est même pas posé de question..

Et attendre qu'il fasse 1kg et quelque pour le faire soigner non mais franchement...

Après pour l'histoire du véto, on sait pas comment ca s'est déroulé mais il y a très bien pu avoir abus de faiblesse.
Le vétérinaire lui dit soit vous le vendez soit on l'euthanasie et ne lui a pas laisser le temps de réfléchir.

En plus de ca il aurait pu proposer de payer en plusieurs fois, faire un geste etc.. Mais est ce qu'il y a bien eu faute ? Seul la justice pourra trancher.
Feuille De Lune a écrit:
il y a 2 ans
il faudrait savoir, il donne son chat, puis veut le reprendre. D'accord le chat était mal en points, il faut pas faire toute une histoire par ce que le vétérinaire s'est pris d'affection pour lui. C'était pour le sauver qu'il a fait ça.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)