Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Tama, le chat qui a sauvé une gare japonaise

Tama

A quelques minutes du centre-ville de Wakayama au Sud-Est du Japon, se trouve le quartier calme et rural de Kinokawa. Si cette région peu connue n’est pas censée attirer les foules, sa gare ferroviaire ne manque pourtant pas de visiteurs. Et pour cause : son patron, c’est un chat.

Le chat Tama, patron et sauveteur de la petite gare !

Les touristes – pour la plupart âgés de moins de 12 ans – qui font le voyage jusqu’à Kinokawa ne viennent pas visiter la région. Tout ce qui les intéresse, c’est seulement la gare de Kishi, la Tour Eiffel locale si on peut dire. Et si cette simple gare est aujourd’hui une véritable attraction, c’est parce qu'elle a été sauvée par un chat !

Tama pourrait être un matou tout à fait ordinaire s’il n’avait pas permis de sauver la gare de Kishi. C’est en effet grâce à lui si la ville de Kinokawa est encore reliée au reste du pays par 14 km de rails qui la séparent de Wakayama.

Pendant des années, cette route ferroviaire a été trop peu parcourue, d’où une perte de rentabilité pour Nankai Electric Railway. En raison de ses difficultés financières,  la société a donc été dans l’obligation de fermer sa ligne en 2004.

Mais en 2007, la société nommée Tama, du nom du chat errant adopté par le directeur de la station, a décidé de la sauver. Le chat est alors devenu une icône, un symbole du sauvetage de la station.

Le phénomène "Tama"

Décoré de l’insigne de la gare et fraichement pomponné, Tama s'est transformé en la mascotte de toute la région. Désormais célèbre, c’est pour le voir et l’admirer faire sa sieste dans son bureau à la gare de Kishi que les gens se pressent d’emprunter la ligne de chemin de fer !

Depuis sa réouverture, la station de Kishi bat son plein. Désormais, elle abrite même un café thématisé en hommage à Tama, ainsi qu’une boutique de souvenirs où tout est à l’effigie du petit chat. Les wagons des trains eux-mêmes sont décorés de dessins le représentant. Mais avec son nouveau statut de « patron », Tama a aussi des obligations : il « travaille » dans son bureau de 10h à 16h afin de recevoir ses admirateurs. Un emploi du temps bien chat-rgé !

Train Tama de la station de Kishi

Que pensez-vous du phénomène Tama ?

  • C'est mignon de faire d'un chat l'icône de toute une région !
  • Ridicule ! Ce chat n'a rien demandé à personne... !
  • Bof, si ça peut leur faire plaisir de se déplacer juste pour voir un chat...
Crédits photo : Tako Bou - Wikimedia Commons

1 commentaire(s)

Kim95 a écrit:
il y a 3 ans
C'est trop marrant. Si cette petite chatte peut apporter du bien pour la cause animale c'est encore mieux.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)