Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Le premier ministre britannique déteste-t-il son chat Larry ?

Mardi 01 Octobre 2013 |
larry chat david cameron

Il y a plus d'un an et demi que Larry a été adopté en vue de devenir le cha(t)sseur de rats de la résidence du Premier ministre britannique.

Mais voilà, le matou est un piètre chasseur, en plus d'être le roi de la sieste. Larry est si incompétent qu'un autre chat a dû être embauché pour chasser à sa place il y a quelques mois.

#SaveLarry

Pire encore que ce déshonneur, nous apprenons aujourd'hui que David Cameron serait bien loin de porter le chat dans son coeur. C'est le journaliste Matthew d'Ancona qui l'assure, dans son livre Tous dans la même barque, publié hier, le 30 septembre.

L'auteur affirme que le Premier ministre David Cameron et sa famille sont exaspérés par la présence du chat, qui en plus de n'avoir chassé qu'une seule souris en un an et demi - l'évènement remonte au mois d'août 2012 - laisse des poils partout sur son passage.

Une révélation qui n'a pas manqué d'émouvoir les internautes. Sur Twitter, une campagne #SaveLarry (sauver Larry) a même été lancée.


Larry préfère les fausses souris aux vrais rongeurs !

David Cameron dément

David Cameron n'a alors pas eu d'autre choix que de s'exprimer à son tour sur le réseau social, afin de démentir toute mésentente entre son chat et lui.

"Je peux rassurer tout le monde sur la campagne #SaveLarry. Lui et moi nous entendons parfaitement bien. Les enfants l'adorent aussi" affirme le Premier ministre. Et de se fendre d'un jeu de mot, écrivant "purr-fectly "(purr signifie ronronner dans la langue de Shakespeare) à la place de "perfectly".

Mais David Cameron n'aurait en réalité jamais été très enthousiaste à l'idée d'adopter un chat, bien que des félins aient toujours résidé au 10 Downing Street. Depuis 1924 en effet, la résidence du Premier ministre a toujours été habitée par un matou ayant pour mission de chasser les indésirables rongeurs.

C'est à contre-coeur, sous la pression de ses conseillers, que David Cameron aurait finalement cédé.

Crédits photo : DR

1 commentaire(s)

Pipaillon a écrit:
il y a 3 ans
Pauvre Larry j'éspére qu'il va trouvé une vrai famille qui va l'aimer!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)