Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

L'allergie aux chats bientôt guérie ?

Vendredi 26 Juillet 2013 |
un traitement pour soigner l'allergie aux chats

Voilà une découverte qui réjouira sans aucun doute les amoureux des félins qui hélas, sont allergiques aux chats. Des scientifiques britanniques font enfin naître un espoir de guérison, alors qu'il est aujourd'hui impossible de soigner cette allergie particulière, non pas engendrée par les poils des chats, mais par leurs sécrétions, comme leur salive, leur urine, et leurs peaux mortes.

Des chercheurs de l'Université de Cambridge affirment en effet avoir découvert une protéine dans les squames du chat - ces peaux mortes qui provoquent l'allergie - qui interagit avec un produit chimique dans le corps humain, et provoque ainsi des symptômes allergiques, tels que des démangeaisons, éternuements, et crises d'asthme.

Ces crises sont parfois insupportables pour ceux qui en souffrent, et peuvent apparaître même en l'absence du chat, la présence de ses poils suffisant à les déclencher.

Un mystère élucidé

Lorsque les squames sont libérées en présence d'une toxine bactérienne baptisée lipopolysaccharide ou LPS, elles activent un récepteur immunitaire appelé TLR 4, et déclenchent  alors des réactions allergiques, expliquent les chercheurs.

"La façon dont les squames de chat provoquent de telles réactions allergiques, qui peuvent être graves chez certaines personnes, est resté longtemps un mystère" souligne le Dr Clare Bryant, l'auteure principale de cette étude. "Non seulement nous avons découvert que le LPS exacerbe la réaction de la réponse immunitaire aux squames du chat, mais nous avons également identifié la partie du système immunitaire qui le reconnaît".

Bientôt un médicament ?

Plus encourageant encore, les chercheurs ont utilisé un médicament inhibant le TLR 4, et permettant ainsi de bloquer la réaction allergique.

Des traitements permettant de bloquer les récepteurs TRL4 existent déjà, mais en sont pour l'heure encore au stade de l'expérimentation.

"Etant donné que des médicaments ont déjà été développés pour inhiber le récepteur TLR4, nous espérons que notre recherche mènera à des traitements nouveaux et améliorés pour les allergies au chat" poursuit la chercheuse britannique.

Les personnes allergiques aux chiens peuvent elles aussi espérer ! En effet, la protéine Can f6, qui contenue dans les squames des chiens engendre des allergies, active également le fameux récepteur TRL4.

Crédits photo : Flickr - @Doug88888

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)