Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Faire garder son chien ou chat
  • Assurance pour chien et chat
Race de chat :

En prison pour avoir sauvé une chatte gestante ?

chat errant, chatte gestante

Le lieutenant Barbara Balanzoni sera-t-elle condamnée pour avoir tenté de sauver une chatte gestante ? Cette femme soldat italienne servait sur une base de l'OTAN au Kosovo en tant qu'officier médecin lorsqu'elle a été accusée d'insubordination par sa hiérarchie.

Accusée d'avoir sauvé un chat !

Comme le rapporte The Guardian, la jeune femme s'est occupée de cette chatte errant sur la base militaire, alors que l'animal était en train de mettre bas. Des complications qui auraient pu tuer la chatte, baptisée Agata, sont survenues lors de la mise bas, et c'est alertés par ses cris que des soldats ont appelé Barbara à l'infirmerie.

"Si le chat était mort, l'ensemble de la zone aurait dû être désinfecté" explique-t-elle. "Qui plus est, les chatons n'auraient pas été nourris. Ils seraient également morts et un problème de santé publique encore plus grave aurait été engendré" souligne-t-elle.

Les troupes ont pour interdiction d'approcher "des animaux sauvages, errants, ou non accompagnés". Mais Barabara affirme ne pas avoir désobéi. "Il y a beaucoup de chats à la base. En théorie ils sont errants, mais dans la pratique ils appartiennent à la base" explique-t-elle avant de rappeler que loin d'avoir enfreint le règlement, elle l'a suivà la lettre. Celui-ci précise en effet qu'un a médecin doit intervenir si aucun vétérinaire n'est disponible.

Un an de prison ?

Mais les procureurs estiment qu'au lieu d'avoir évité un problème sanitaire, elle aurait pu en créer un. En aidant Agata, elle a en effet été mordue. Le lieutenant évoque "une simple égratignure, rien de grave", mais a dû être transportée dans un hôpital allemand pour être vaccinée contre la rage.

C'est le 7 février prochain que le procès de la jeune femme aura lieu, à Rome. Elle risque au minimum une peine d'un an derrière les barreaux d'un pénitencier militaire.

A quelques semaines de son procès, Barbara Balanzoni affirme ne désirer qu'une chose : "pouvoir continuer à travailler pour l'armée, une institution qu'(elle) aime... autant qu'(elle) aime les chats". Elle pourra compter sur le soutien de l'Ente Nazionale Protezione Animali, la plus ancienne association de protection animale d'Italie, qui s'est saisie de l'affaire.

 

Mots clés : sauvetage, chat errant
Par Sophie Le Roux Crédits photo : nabilabum - Flickr

Recevez chaque semaine toute l’actu des animaux de compagnie :

Commentez avec Facebook

14 commentaire(s)

Chaudoudou
Chaudoudou a écrit:
il y a 167 jours
si cette femme n'était pas intervenue, la chatte serai morte, et s'en serai certainement voulu, elle a agit, pour le bien d'un être vivant, on la punit...mais qu'est-ce qui se passe, ou va le monde, ce monde serait-il un monde fait de minables qui auraient laissé tombé un être vivant en péril, ou fait d'anges comme cette vaillante femme, qui risque son emploi en sauvant un être vivant en souffrance?
Elodie13
Elodie13 a écrit:
il y a 191 jours
On pourrait avoir des nouvelles de la maman et des petits?
Et Merci à cette dame qui je l'espère sortira du trou grâce à l'association
Inespascale
Inespascale a écrit:
il y a 196 jours
on se demande si la bêtise continuera longtemps à décimer les règlements!!!!!??????....et surtout quand la RAISON alimentera l'humanité de sa générosité????
Civelle
Civelle a écrit:
il y a 204 jours
vraiment comment peut on l'aider ??? il le faudrait , sa devient aberrant que aujourd'hui l'humanité en a plus rien a faire des gens qui on un cœur dans la poitrine , on devrais la libérer illico.. sans sommation
René Animaux
René Animaux a écrit:
il y a 204 jours
Cette femme est une héroïne, elle mérite une médaille.

De nos jours, on libère très vite, avec les jeux de remise de peine, les pédophiles, les criminels et compagnie qui sont généralement condamnés à des peines légères. Les gens qui commettent des actes de cruauté envers les animaux ne sont condamnés qu'à du sursis, lorsqu'ils sont condamnés.
Une femme fait son métier de médecin, elle sauve non pas une mais plusieurs vies ( car ensauvant cette chatte, elle a aussi sauvée ses petits ) et la justice veut la mettre en prison.

MAIS OU VA SE MONDE DE M***E. J'AIUS HONTE D'ETRE HUMAIN QUAND JE VOIS CA !
Renato16
Renato16 a écrit:
il y a 204 jours
je suis entièrement daccord avec tout ces avis, elle sauve un annimal, et on veux la punir! hors ceux qui font souffrir des animaux ou les tuent on leur donne maximum un jour de prison de pir en pir cette justice et c'est partout pareil! franchement elle a vraiment fait le bon choix de sauver cette pauvre bête
Sawiya
Sawiya a écrit:
il y a 204 jours
bravo pour elle, et c'est injuste qu'elle soit puni, doit on arriver a ce point ou il n'y a plus de coeurs charitables, ou de pitie pour ces pauvres animaux
n'y a t'il pas une petition pour soutenir cette courageuse femme?
Toller
Toller a écrit:
il y a 205 jours
C'est scandaleux, elle ne devrait pas être jugée.
Nizudia
Nizudia a écrit:
il y a 206 jours
Un grand bravo à cette femme ! Ce qu'elle a fait est très bien, et elle a raison dans tout ce qu'elle a dit !!
Sylsyl
Sylsyl a écrit:
il y a 207 jours
bravo à cette femme soldat et félicitation , au diable le hiérarchie sans cœur , longue vie à cette chatte qui a bravée la guerre pour ses petits soient sauvée , longue et belle vie à eux malgré l'endroit , espérons que l'armée reprendra ses esprits et ne punira pas cette femme soldat pour son humanité .
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire