Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Des dizaines de chats et de chiens sauvés d'un élevage sauvage

Jeudi 21 Novembre 2013 |
chats maltraités, enfermés

Mercredi 20 novembre, les gendarmes de Chambley, en Lorraine, ont secouru une centaine de chiens et de chats détenus dans des conditions inimaginables. Tous ces animaux appartenaient à une femme déjà connue des services de police, qui avait reçu l'interdiction de posséder des animaux.

Des conditions de vie abominables

Comme le rapporte l'Est Republicain, une odeur pestilentielle régnait dans l'ancien bistrot transformé en chenil où s'entassaient des dizaines de chats. Effrayés, certains croupissaient dans des cages remplies de déjections. Les autres erraient à la recherche de nourriture, passant et repassant devant des gamelles vides.

Les chiens, eux, vivaient à l'extérieur, au milieu de leurs excréments et avec pour seule eau celle de la pluie récupérée dans des sceaux. Tous infestés de parasites, ils portaient des colliers étrangleurs et étaient attachés à une chaîne métallique.

Les femelles, elles, étaient cachées dans une pièce retirée, où elles vivaient dans des cages avec leurs petits.

"Déjà condamnée pour des faits de même nature"

"Nous sommes intervenus suite à une enquête préliminaire diligentée par la communauté de brigade de Mars-la-Tour. La responsable a déjà été condamnée pour des faits de même nature, mais n’a pas tenu compte de l’interdiction d’exercer qui lui a été signifiée", a expliqué au journal local le commandant Henry, patron de la compagnie de Briey. Et d'ajouter : "Il s’agit d’un commerce de chiens et chats de race qui se déroule dans des conditions insalubres, sans respect de la réglementation en vigueur".

Enfin libérés de leur ignoble prison, les animaux ont été pris en charge par une équipe vétérinaire qui les a examinés, puis par la SPA. Ils ont été recueillis dans un refuge de la région parisienne.

Des prix défiant toute concurrence...

La propriétaire de cet élevage sauvage a tenté de se défendre, osant assurer qu'elle ne maltraitait pas ses animaux, et affirmant ne pas comprendre pourquoi il lui avait été interdit de posséder à nouveau des bêtes...

Pour vendre tous ces chiens et chats rachitiques, elle passait par un site de petites annonces, et proposait des prix plus qu'attrayants, 2 voire 3 fois moins élevés que ceux pratiqués par les éleveurs professionnels.

Les élus et habitants de la commune n'espèrent aujourd'hui qu'une chose : que cette femme ne reprenne pas son insalubre commerce une nouvelle fois...

8 commentaire(s)

Kanelle13 a écrit:
il y a 3 ans
Voila pourquoi une pétition est en ligne : "De plus en plus de particuliers et pseudo-éleveurs peu scrupuleux avides de gains faciles et totalement hors de contrôle légal, considèrent ces animaux comme de vulgaires marchandises et les commercialisent."
"Nous demandons une loi interdisant dans les petites annonces gratuites, les ventes et achats d’animaux domestiques, en parution sur les sites internet et journaux."

http://www.mesopinions.com/petition/animaux/demandons-loi-interdisant-petites-annonces-gratuites/9769. Merci de signer
Lapiequichante a écrit:
il y a 3 ans
En effet, cela prouve qu' il a pas de suivi sur toutes ces personnages qui ont reçu une interdiction, à quoi sert les jugements si rien n' est fais par la suite pour faire des vérifications de ces gens, odieux, malades et pas humain, une fois par an cela serait suffisant, créer des agents pour contrôler que la loi est bien respectée. A quoi sert tous les dons que l' on fait, pour nos amis à 4 pattes ok mais aussi pour leurs protection futur il me semble. Malheureusement beaucoup se foute de la loi et savent très bien que personne ne viendra les surveiller, c' est abominable.
Lanimal Sauvage a écrit:
il y a 3 ans
ou la meuf qui n'a pas compris la vie...
Toller a écrit:
il y a 3 ans
Mais enfin qu'elle ait une peine plus lourde!
Fibroman a écrit:
il y a 3 ans
Signez la pétition pour un nouveau statut juridique des animaux sur 30millions d'amis.Si on veut faire évoluer les choses,c'est le seul moyen.Elle a du prendre entre 3 mois et 6 mois maxi avec des dommages et intérèts,ce qui ne dissuade pas une psychopathe de recommencer malgré l'interdiction de posséder des animaux.Tant que le statut des animaux ne changera pas,c'est genre de personnes resteront impunis,elle recommencera.
Kallys34 a écrit:
il y a 3 ans
t'as raison baboucrissy, j'espère qu'ils vont la condamner et la surveiller pour qu'elle ne recommence pas, car il est clair que si il l'a laisse, elle reprendra son "activité"; pauvre bêtes, heureusement ceux-là sont sains et saufs
Baboucrissy a écrit:
il y a 3 ans
Je pense pour un internement à vie... elle doit avoir un soucis mental cette femme...
Il est clair qu'elle recommencera!
Daiya a écrit:
il y a 3 ans
Mais qu'on la mette en prison quelques temps, qu'elle comprenne le calvaire qu'elle fait subir à ces pauvres bêtes ! L'interdiction de posséder des animaux n'a servit a rien, la preuve elle a recommencé...
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)