Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Comment les chats pourraient nous aider à soigner certaines maladies humaines

Lundi 26 Janvier 2015 |
chat maine coon

En août dernier, une équipe de chercheurs annonçait avoir entièrement séquencé le génome du chat domestique. Une grande première et une grande avancée grâce à laquelle les scientifiques espèrent parvenir à mieux comprendre le développement de certaines maladies communes aux humains et aux chats.

99 profils étudiés

Une équipe menée par le professeur Leslie Lyons, de l'Université du Missouri aux Etats-Unis, a ainsi lancé un projet baptisé 99 Lives (99 Vies), dans le cadre duquel les profils génétiques de 99 chats domestiques seront étudiés.

En cartographiant quelque 20 000 gènes de différentes races de chat, ils espèrent identifier l'origine génétique de certaines spécificités comme le couleur du pelage, des yeux, mais aussi des problèmes de santé.

Si le génome du chat intéresse tant les scientifiques, c'est aussi parce qu'il a la particularité d'avoir très peu changé au cours de son évolution.

"Les chats ont beaucoup à nous dire"

"Jusqu'à présent, la recherche génétique sur les animaux de compagnie des humains se concentrait presque exclusivement sur les chiens. Le séquençage des génomes canins s'est généralisé en conséquence. Compte tenu des prédispositions des chiens à certains cancers, les avantages étaient clairs. Mais les chats ont été ignorés et c'était un tort, car ils souffrent de nombreuses maladies également contractée par les humains, du diabète à la forme féline du sida. Ils ont beaucoup à nous dire" explique à l'Observer Stephen O'Brien, généticien au centre Theodosius Dobzhansky, à Saint Petersburg.

Les chercheurs se penchent notamment sur la maladie polykystique des reins, une cause importante d'insuffisance rénale commune aux humains et aux chats. En 2004, Leslie Lyons et son équipe ont découvert que les mêmes mutations génétiques engendraient cette maladie chez les humains et chez les chats.

"Cela offre une nouvelle approche pour étudier la maladie" explique Leslie Lyons.

Un test permettant aux éleveurs de savoir si un chat est porteur de la maladie a en outre été mis au point grâce à cette découverte.

 

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)