Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

A Zurich, avoir plus d'un chat chez soi pourrait être interdit

chat chasse

Avoir plus d'un chat chez soi sera-t-il bientôt interdit dans la ville suisse de Zurich ? C'est une loi que la SPA zurichoise aimerait voir mise en place, afin de protéger des espèces animales menacées de disparition. Parmi elles, le lézard vert occidental et le rougequeue à front blanc, une espèce d'oiseau en danger.

"Une excuse pour ceux qui n’aiment pas les chats"

La Suisse compterait quelque 1,4 millions de chats, dont plus d'un million ayant la possibilité de sortir de leurs maisons, et donc de chasser.

L'association a réalisé une enquête pour déterminer le véritable rôle des félins dans la raréfaction de ces petits animaux en Suisse. Mais bien que cette recherche n'ait pas mené à des résultats très probants, la SPA de Zurich estime qu'il s'agit d'une question de prévention, et affirme que les chats étant des animaux solitaires, ils n'ont pas besoin d'être entourés de congénères pour être heureux.

Mais l'idée d'interdire aux Zurichois d'avoir chez eux plus d'un chat ne fait évidemment pas l'unanimité. "Cette proposition est complètement à côté de la plaque ! Limiter le nombre de chats par foyer ne sert à rien. Ils ne sont pas les seuls responsables de la mort de certains oiseaux, rongeurs et autres animaux. Ces bêtes meurent à cause de sangliers ou encore à causes des pesticides que certains agriculteurs mettent sur leur récolte. La revendication de la protection zurichoise des animaux n’est qu’une excuse pour ceux qui n’aiment pas les chats" s'insurge Tomi Tomek, la fondatrice de l'association SOS Chats contactée par 20minutes.ch.

Et si les chats étaient simplement stérilisés ?

L'amoureuse des félins affirme toutefois être d'accord avec l'idée de réduire la population de félins domestiques en Suisse. Mais pas de cette façon. Pour elle, la vraie solution réside dans la stérilisation, qui en plus d'empêcher les matous de se reproduire à la vitesse grand V, réduirait leur instinct de chasseurs.

"Nous avons lancé une pétition il y a quelques temps pour encourager la castration des chats. Nous avons déjà récolté 40 000 signatures. A 60 000 nous allons prendre contact avec un politicien pour qu’il dépose une motion. En Belgique, la castration des chats est obligatoire et ça marche très bien" explique-t-elle.

 

Pour vous, est-ce une bonne idée de limiter la population de chats pour protéger d'autres espèces ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo : Ian Hasley - Flickr

10 commentaire(s)

Liova a écrit:
il y a 2 ans
Ici, il s'agit plus d'un "bon, tu fais un super boulot et tu nous rend bien service [comme personne ne l'aurait fait], mais t'es viré. Allez, dégage !" (NON, ceci n'est pas une satyre des guignols représentant la tendre relation patron/employé ! :) )
Ils chassent les rats d'égout et les pigeons qui crottent et dégradent nos monument, mais on les vire.
Liova a écrit:
il y a 2 ans
Et puis lorsque l'on arbore un quartier, le plus plaisant est de chercher les chats discrètement cachés dans tous les coins, tels des statues antiques : sur les murets, derrières les fenêtres, sous les voitures, entre les buissons, en haut de la gouttière, sur le pas des portes, et...entre vos jambes, un qui se faufile déjà et se frotte à vous pour réclamer une caresse, début d'une grande amitié féline !
Liova a écrit:
il y a 2 ans
La plupart de mes amis ont deux chats ou plus à la fois (vivant avec un jardin, je le conçois), et je ne vois pas en quoi cela pourrait déranger les pouvoirs publics d'avoir plus d'un chat chez soi !
ILS VONT SE METTRE A REGARDER DANS NOTRE SLIP OU QUOI !
De toutes façons, vu comme est présentée la question par la ville :
- excuses bidon, étant donné que le premier éradiqueur de rongeurs et oiseaux urbains, c'est l'Homme !
- les pigeons, moineaux, rats et souris ont tendance à pulluler naturellement dans leur écosystème, milieu de vie, et c'est bien pour cela que la présence des prédateurs naturels tels les chat est indispensable AFIN QUE CES ESPECES, COMME LES RATS NE SUPLANTENT PAS L'ÊTRE HUMAIN DANS UNE VILLE DONNEE (après, bon, vous vivez comme vous voulez, hein ! :) ), c'est bien pour cela qu'à Paris il est INTERDIT PAR LA LOI DE NOURRIR LES MOINEAUX, PIGEONS ET RATS pour des raisons de santé publique.
- qu'est-ce qu'attendent les Etats de l'UE pour organiser LA PREVENTION des abandons en stérilisant les chats issus de milieux potentiellement à problème ?
- les stérilisations commandées par l'Etat sont appliquées au tarif de groupe chez les vétos et ne coûtent presque rien par chat, ce sont des sommes dérisoires !
- quelles solutions sont proposées aux gens ne pouvant plus s'occuper de leurs animaux ? Vous croyez que c'est vivable que de se retrouver pendant des mois dans une cage exigüe, trop petite, avec très peu de nourriture, des faignants en guise de travailleurs (tous les mois des scandales sanitaires pas possibles dans les refuges), et aucune sortie de la semaine ? Quelle honte pour l'Homme que de faire subir ça à des animaux.
- il faut vraiment avoir un grain pour ne pas aimer les chats. Après, chacun ses goûts, mais ne pas apprécier des telles sublimes créatures pourrait être caractéristique de gens orientés négativement. Les gens ayant un bon fond ne peuvent pas s'opposer à ce qui est beau, bon, juste, harmonieux, et positif. On ne parle pas ici de l'amour porté aux scorpions, mygales ou boas constrictors !
Chris6259 a écrit:
il y a 2 ans
Vraiment n'importe quoi !! c'est comme lorsqu'on veut se débarrasser de son chien, on dit qu'il à la rage !
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 2 ans
Je suis outrer d'entendre cette c******e immense : un chat par famille pour sauvegarder d'autres espèces complètement c*n cette raison et inutile , c'est pas la chat qui fait disparaître d'autres races mais l'homme en détruisant la nature et leur environnement , alors réfléchissez plutôt à une autre solution celle là est ridicule .Et chacun dans le monde devrait avoir le droit de choisir combien de chat où de chien il veut dans sa maison dans la limite du raisonnable bien sûr .
Elodie076 a écrit:
il y a 2 ans
Ce n'est pas les chats qui sont victimes de ces disparitions,mais le pire animal qui tuent prés de 1 Millions d’Espèce par ans...... l'Homme !!!
Aurore Boréale a écrit:
il y a 2 ans
Et les chats qui ne seront plus adoptés on va en faire quoi, les euthanasier ?
Déjà que les refuges sont surpeuplés, on devrait au contraire inciter à l'adoption !
Pour protéger les espèces dont ils se nourrissent, il y a d'autres moyens, obliger la stérilisation, interdire les divagations ou leur mettre un grelot.
D'autant plus que ce sont les chats errants qui font le plus de dégats chez leurs proies !
Ange- a écrit:
il y a 2 ans
C'est une excuse totalement bidon ...
Garniko a écrit:
il y a 2 ans
Si c'est pour protéger la faune sauvage je vois pas en quoi c'est mal.
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 2 ans
je trouve l'idée debile!! Ils devraient plutot obligé les gens a garder leurs chats en maison ou en enclos securisé, ou alors a avoir un collier avec elastique et grelot pour prévenir les oiseaux et compagnie qu'un chat arrive
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)